NOUVELLES

Crimée : "tous les canaux diplomatiques restent ouverts" (Rome)

16/03/2014 03:26 EDT | Actualisé 16/05/2014 05:12 EDT

La ministre italienne des Affaires étrangères, Federica Mogherini, a exprimé dimanche soir sa vive inquiétude après les résultats du référendum en Crimée, tout en soulignant que "tous les canaux diplomatiques restaient ouverts".

Dans un communiqué, Mme Mogherini a souligné que l'Italie, comme ses partenaires de l'Union européenne, le "jugeait illégitime" et a soutenu la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU, contre laquelle la Russie a mis son veto.

"Il y a encore de la place pour mettre fin à la crise. Tous les canaux diplomatiques restent ouverts", à condition que "la Russie "n'annexe pas la Crimée", a ajouté le chef de la diplomatie italienne.

Les habitants de Crimée, péninsule du Sud de l'Ukraine, ont plébiscité dimanche le rattachement de la péninsule à la Russie au terme d'un scrutin qui a mis en lumière le divorce profond entre Russes et Occidentaux.

Au total 93% des habitants de la Crimée se sont prononcés pour le rattachement à la Russie, 7% se pour le statut autonome de la Crimée au sein de l'Ukraine, selon un sondage diffusé par les autorités séparatistes de la Crimée.

jlv/sym

PLUS:hp