NOUVELLES

Syrie: le chef de l'opposition demande au "monde libre" les moyens de vaincre Assad et les jihadistes

15/03/2014 09:34 EDT | Actualisé 15/05/2014 05:12 EDT

Le chef de l'opposition Ahmad Jarba a demandé samedi au "monde libre" de donner aux Syriens "les moyens de se battre et de l'emporter", contre le régime de Bachar al-Assad et les jihadistes, alors que la Syrie entre dans sa quatrième année de conflit.

"Rien ni personne n'a pu - ou n'a voulu - sauver le peuple syrien, ni des missiles et des bombes de Bachar al-Assad, ni de la torture jusqu'à la mort dans ses cachots, ni de la suffocation et de l'asphyxie provoquées par les gaz de ses armes chimiques", a regretté Ahmad Jarba dans un message publié par le quotidien français Le Monde.

"Mais, en dépit de sa barbarie inouïe et malgré son immense supériorité militaire, une chose est certaine: Bachar al-Assad n'a pas réussi à écraser la révolution. Il n'y parviendra jamais. Le peuple est déterminé dans sa poursuite de la liberté", a-t-il assuré.

"Le moment est venu pour le monde libre d'aider les Syriens à sortir de leur isolement. Il doit leur donner les moyens de se battre contre Bachar al-Assad et les jihadistes qu'il a tout fait pour attirer. Il doit leur donner les moyens de l'emporter à la fois sur l'un et sur les autres une fois pour toutes", a demandé le chef de l'opposition syrienne.

Le conflit en Syrie, qui a fait plus de 146.000 morts, entre samedi dans sa quatrième année sans issue en vue, le président Assad restant accroché au pouvoir tandis que l'opposition profondément divisée perd du terrain.

Plus de neuf millions de personnes ont dû quitter leur domicile, soit la plus importante population de déplacés au monde selon les Nations unies.

Le régime a repris du terrain face à une rébellion déchirée: une guerre sans merci oppose depuis janvier les rebelles, en majorité islamistes, alliés à la branche officielle d'Al-Qaïda en Syrie, le Front al-Nosra, aux jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL).

thm/fw

PLUS:hp