NOUVELLES

Le CH rattrape un retard de trois buts en dernière période avant la victoire (PHOTOS)

15/03/2014 10:16 EDT | Actualisé 15/05/2014 05:12 EDT
PC

MONTRÉAL - Le Canadien a effacé un déficit de trois buts en fin de troisième période et Francis Bouillon a marqué le filet victorieux à 1:26 de la prolongation pour permettre à Carey Price de savourer une victoire à son retour au jeu après un mois d'absence en défaisant les Sénateurs d'Ottawa 5-4, samedi soir.

«C'est rare qu'on voit des matchs comme ça, a admis Michel Therrien. J'ai retenu deux choses de ce match-là: notre début de match a encore été excellent et les joueurs n'ont jamais lâché. Ils ont toujours cru qu'on avait une chance de l'emporter. Et puis, même à 4-1, Carey a continué de faire de gros arrêts pour nous donner une chance. C'était un match de fou.»

Avec moins de quatre minutes à faire au match et tirant de l'arrière 4-1, le Tricolore a orchestré une époustouflante remontée qui a été couronnée par le but égalisateur de David Desharnais avec 0,3 seconde à faire au cadran. Bouillon a ensuite scellé l'issue de la rencontre en s'emparant d'un disque libre dans l'enclave pour marquer son premier de la saison.

«C'est probablement le but le plus important de ma carrière, s'est exclamé Bouillon. La rondelle était prise dans la jambière du gardien et l'arbitre aurait pu siffler, mais il ne l'a pas fait. La rondelle est ensuite sortie et j'ai obtenu une opportunité en or.»

Price, qui n'avait pas gardé les buts du CH depuis le 8 février contre les Hurricanes de la Caroline, a été mis à rude épreuve — Ales Hemsky l'a notamment chargé en première période —, mais il n'a pas paru incommodé par sa blessure au bas du corps. Il a complété sa soirée de travail avec 30 arrêts.

«C'était un 'gong show', a mentionné Price, qui ne fera pas le voyage vers Buffalo dimanche. Mais au bout du compte, ce sont deux gros points pour notre équipe. Nous en avions désespérément besoin. J'espère que nous pourrons bâtir là-dessus.»

Lars Eller a mis un terme à sa série de 24 matchs sans avoir marqué, tandis que Daniel Brière et Brian Gionta complétaient la marque pour le Canadien (36-25-7), qui a mis un terme à sa série de trois revers. P.K. Subban a obtenu trois passes.

Jason Spezza, Zack Smith, Hemsky et Clarke MacArthur ont touché la cible pour les Sénateurs (28-25-13), qui n'ont pu pleinement profiter des 43 arrêts de Robin Lehner. Erik Karlsson a complété la rencontre avec deux mentions d'aide.

Un début de match canon...

Therrien espérait générer plus d'attaque en remaniant ses trios cette semaine, et en conséquence Brière a entamé la rencontre à la droite de Tomas Plekanec sur le deuxième trio. Les résultats n'ont pas tardé.

Le Gatinois a ouvert la marque dès la 38e seconde, après avoir volé la rondelle à Bobby Ryan à la ligne bleue des Sénateurs et décoché un faible tir des poignets qui a déjoué Lehner du côté du bloqueur.

Spezza a cependant ramené les deux équipes à la case départ moins de trois minutes plus tard, sur le premier tir des visiteurs. Le capitaine des Sénateurs s'est emparé d'une rondelle libre dans l'enclave avant d'effectuer un puissant lancer frappé qui s'est logé dans la lucarne, du côté du gant. Price n'y pouvait rien.

Les Sénateurs ont retraité au vestiaire à égalité 1-1, mais ç'aurait pu être bien pire. Le Tricolore a manqué d'opportunisme en attaque, même s'il menait à ce moment 17-4 au chapitre des tirs au but.

... suivi d'une baisse de régime

Comme c'est le cas depuis un bon moment déjà, le Canadien a ralenti la cadence en période médiane. Après avoir reçu un avertissement en milieu d'engagement, les Sénateurs lui ont finalement fait payer cher son manque d'intensité.

Eller a d'abord provoqué un revirement en zone neutre qui a permis à Colin Greening de s'emparer du disque et de foncer vers Price. Après avoir été accroché par Eller, Greening est entré en contact avec le gardien du Canadien et a poussé le caoutchouc au fond du filet. L'arbitre en chef Eric Furlatt a signalé que le but était bon, mais la reprise vidéo a démontré que le filet avait quitté ses amarres avant que le disque n'y pénètre.

Ce n'était que partie remise. Smith a profité d'un mauvais changement de Douglas Murray pour s'échapper et décocher un tir qui n'a pu être totalement maîtrisé par Price. Il s'est emparé de son propre retour et a porté le score à 2-1 pour les Sénateurs, à 17:10. À ce moment, ça regardait plutôt mal pour les locaux, qui présentaient une fiche de 2-22-4 lorsqu'ils tirent de l'arrière après 40 minutes.

Hemsky a porté la marque à 3-1 à 1:54 du troisième tiers, puis MacArthur a creusé l'écart à 4-1 trois minutes plus tard. C'est à ce moment que la remontée a commencé.

INOLTRE SU HUFFPOST

Canadien vs Senators (rencontre du 15 mars 2014)
La saison 2013-2014 de la LNH en vidéos