NOUVELLES

ATP/WTA - Indian Wells: la finale et la revanche rêvées Federer-Djokovic se rapproche

15/03/2014 01:54 EDT | Actualisé 14/05/2014 05:12 EDT

John Isner et Alexandr Dolgopolov sont les derniers obstacles à une finale de rêve au goût de revanche entre Novak Djokovic et Roger Federer pour l'édition 2014 du Masters 1000 d'Indian Wells.

Deux semaines après leur 33e et dernier duel en date, Djokovic et Federer n'ont plus qu'un match à disputer pour se retrouver.

A Dubaï début mars, Federer avait battu Djokovic en demi-finale (2-6, 6-2, 6-3) en route vers le 78e titre de sa carrière sur le circuit ATP.

Si Federer et Djokovic se retrouvent, ils pourront prendre une autre sorte de revanche.

Sur ceux qui annoncent la fin de leur domination sur le tennis mondial et l'émergence d'une nouvelle génération, celle des Raonic, Gulbis, Dimitrov qui, du reste, n'a pas atteint le dernier carré.

Depuis le sacre de Stanislas Wawrinka à l'Open d'Australie, ces jeunes ambitieux affirment avoir perdu tout complexe face à leurs glorieux ainés.

Les éliminations prématurées de Rafael Nadal (3e tour) et d'Andy Murray (8e de finale) à Indian Wells ont pu conforter cette analyse.

"Il va falloir qu'ils le prouvent", a lancé Federer à destination de cette nouvelle génération.

Le Suisse de 32 ans semble avoir retrouvé son meilleur tennis après une triste année 2013.

"Un tournoi ne peut servir à définir une vérité. C'est bien qu'ils croient plus en eux et qu'ils s'inspirent de +Stan+", a estimé l'ancien N.1 mondial, désormais 8e au classement ATP.

Mais Federer et Djokovic doivent d'abord obtenir le billet pour la finale.

En quart de finale vendredi, "Djoko" n'a pas vraiment eu à forcer son talent pour battre Julien Benneteau 6-1, 6-3.

- Pennetta surprend Li -

Le Français, 65e mondial et à ce stade de la compétition dans un Masters 1000 pour la deuxième fois de sa carrière, a commis 32 fautes directes et facilité la tâche de Djokovic.

"J'ai fait un très bon match, je suis resté très concentré du premier au dernier point, c'est ce que je cherchais", a-t-il souligné.

Son adversaire en demi-finale sera l'Américain John Isner, 13e mondial et finaliste du tournoi en 2012.

Isner a servi 13 aces pour terrasser le Letton Ernest Gulbis 7-6 (7/4), 7-6 (7/3).

"C'est un adversaire très difficile à affronter avec un tel service. Il faut être prêt à disputer trois tie-breaks", a estimé le Serbe, vainqueur de quatre de leur six confrontations.

L'autre demi-finale opposera Federer à l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov, le tombeur de Nadal qui réalise un début 2014 étonnant (finale à Rio, demi-finale à Acapulco) après avoir disparu du top 50 mondial en 2013.

Revenu au 31e rang mondial, "Dolgo" est un adversaire que Federer aime voir jouer: "Cela sera très intéressant, avec des coups à n'en pas douter étonnants", a estimé le Suisse qui a remporté leur seul duel, en 2010.

La finale féminine dimanche se disputera sans la Chinoise Li Na.

La lauréate de l'Open d'Australie 2014, tête de série N.1 et 2e mondiale, a été surprise par l'Italienne Flavia Pennetta 7-6 (7/5), 6-3.

Pennetta, 20e mondiale, tentera de décrocher le 10e titre de sa carrière, le premier depuis 2010, contre la Polonaise Agnieszka Radwanska qu'elle a récemment battue à Dubaï.

La 3e mondiale a remporté sa demi-finale contre la Roumaine Simona Halep 6-3, 6-4.

jr/jr

PLUS:hp