NOUVELLES

Pas de candidat péquiste contre Fatima Houda-Pepin

14/03/2014 11:53 EDT | Actualisé 14/05/2014 05:12 EDT

Le Parti québécois ne présente pas de candidat dans la circonscription de La Pinière, en Montérégie, « afin de favoriser la réélection de la candidate indépendante Fatima Houda-Pepin. »

« Le courage et l'engagement dont a fait preuve Fatima Houda Pepin dans le débat sur la charte est tout à son honneur. Je tiens à souligner particulièrement sa persévérance dans la lutte contre l'intégrisme religieux », a déclaré dans un communiqué le candidat péquiste Bernard Drainville, aussi ministre responsable de la charte des valeurs, pour expliquer la décision de sa formation politique.

Mme Houda-Pepin a quitté le Parti libéral du Québec dans la tourmente en janvier dernier, après avoir refusé de se rallier à la position de son parti sur la charte des valeurs. Elle se présente cette fois dans sa circonscription comme candidate indépendante.

« Je ne suis pas candidate indépendante par choix, mais par la volonté du chef libéral Philippe Couillard, qui m'a exclue du Parti libéral », avait-elle affirmé.

Elle affrontera le libéral Gaétan Barrette, qui s'était présenté en 2012 pour la Coalition avenir Québec.

« Ce n'est pas un combat facile que la candidate dans La Pinière a entrepris, ajoute Bernard Drainville. Elle défend avec courage et dévouement les valeurs d'égalité homme-femme et de laïcité de l'État auxquelles une grande majorité de Québécois adhèrent.

La semaine dernière,Fatima Houda-Pepin avait par ailleurs félicité le PQ pour avoir adopté une de ses idées, soit celle de mettre sur pied un centre de recherche sur l'intégrisme.

Malgré cette annonce, le chef libéral Philippe Couillard s'est dit persuadé qu'il remportera cette circonscription. Il en a profité pour lancer une flèche au PQ en ajoutant que ne pas présenter de candidat dans toutes les circonscriptions de la province était « difficilement compréhensible pour un parti sous-disant représentatif de l'ensemble du Québec ».

Pour sa part, le chef de la CAQ, François Legault croit que la décision du PQ favorisera plutôt l'élection d'un candidat caquiste.

PLUS:rc