NOUVELLES

Oligarque ukrainien arrêté: un partenaire de Poutine pourrait être visé (presse)

14/03/2014 08:05 EDT | Actualisé 14/05/2014 05:12 EDT

L'arrestation à Vienne de l'oligarque ukrainien Dmytro Firtach pourrait avoir pour but d'attaquer son partenaire russe Arkadi Rotenberg, un proche de Vladimir Poutine, écrit vendredi le journaliste ukrainien d'investigation Serguiï Lechtchenko dans le quotidien en ligne Ukraïnska Pravda.

Proche du clan du président ukrainien déchu Viktor Ianoukovitch, M. Firtach a été arrêté jeudi par la police autrichienne dans le cadre d'une enquête du FBI et d'un mandat d'arrêt d'un tribunal américain. Il est soupçonné d'activité de corruption et de formation d'une organisation criminelle.

"Les ennuis de Firtach pourraient avoir une signification géopolitique (...) Les témoignages de Firtach au FBI pourraient lancer une grande enquête criminelle contre des gens au sommet de l'Etat russe qui ont mis en colère le gouvernement américain avec leur tentative de mener une guerre pour la Crimée", écrit Serguiï Lechtchenko, journaliste connu pour ses enquêtes anti-corruption visant les hauts responsables ukrainiens.

Selon lui, l'un des partenaires actuels de Firtach est Arkadi Rotenberg, oligarque et partenaire de judo de Vladimir Poutine.

Ukraïnska Pravda affirme que M. Firtach a eu dans le passé des liens avec le mafieux russo-israélien Semion Moguilevitch, considéré par le FBI américain comme l'un des criminels les plus dangereux du monde.

Quatorzième fortune de l'Ukraine, selon le magazine Forbes Ukraine, Dmytro Firtach est à la tête d'une fortune de 673 millions de dollars (près de 500 millions d'euros), grâce à ses activités dans le secteur du gaz.

Via le groupe Rosukrenergo, entreprise mixte avec le géant semi-public russe Gazprom, il s'est enrichi dans l'exportation du gaz russe et turkmène en Ukraine. De nombreux experts et responsables politiques ukrainiens ont dénoncé l'absence de transparence et la corruption de ce groupe.

Pendant son passage à la tête du gouvernement ukrainien entre 2007 et 2010, Ioulia Timochenko avait mené une bataille féroce contre l'oligarque et ses activités.

Les oligarques ukrainiens ont été la cible de sanctions décidées par l'Union européenne, gelant pour fraude les avoirs de M. Ianoukovitch, de l'ex-Premier ministre Mykola Azarov et de seize anciens ministres, hommes d'affaires et de responsables des forces de l'ordre ukrainiens.

neo/kat/edy/fw

PLUS:hp