NOUVELLES

L'armée thaïlandaise accusée d'avoir tué 15 bûcherons cambodgiens

14/03/2014 02:30 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT

L'armée cambodgienne a accusé les forces thaïlandaises d'avoir tué 15 villageois ayant traversé la frontière illégalement pour abattre des arbres de grande valeur, une accusation catégoriquement niée par Bangkok.

Douze bûcherons cambodgiens ont été tués par balles le 5 mars et trois autres une semaine plus tard, après être entrés sur le territoire thaïlandais dans la province de Preah Vihear pour couper du bois de rose, a indiqué à l'AFP Preap Thoeurth, un responsable du Renseignement militaire cambodgien.

"Les autorités ont expliqué aux gens de ne pas traverser la frontière pour couper du bois, mais le bois de rose est très cher", a-t-il ajouté.

Pen Song, commandant militaire dans la province cambodgienne, a confirmé les faits. "Nous avons demandé (à l'armée thaïlandaise) de ne pas tuer les bûcherons cambodgiens, mais de les arrêter et de leur faire payer une amende, mais ils continuent à les tuer. Nous ne savons pas quoi faire", a-t-il déclaré.

Mais le général Prawit Hookaew, porte-parole régional de l'armée thaïlandaise, a rejeté les accusations, soulignant qu'il était "impossible" qu'autant de Cambodgiens aient été tués sans une protestation officielle de Phnom Penh.

Des bûcherons cambodgiens entrent régulièrement sur le territoire thaïlandais, souvent à la recherche de bois de rose, très demandé en Chine et au Vietnam, et dont le prix peut atteindre des milliers de dollars le mètre cube.

Les responsables cambodgiens, dont le Premier ministre Hun Sen, ont plusieurs fois demandé à la Thaïlande d'arrêter les fautifs au lieu de leur tirer dessus.

Les forêts cambodgiennes ont elles-mêmes été dévastées par des années d'exploitation illégale des bois rares.

La frontière entre les deux pays n'a jamais été totalement démarquée, notamment en raison des nombreuses mines laissées par des années de guerre civile au Cambodge.

Selon le ministère cambodgien de l'Intérieur, au moins 69 bûcherons cambodgiens ont été tués l'an dernier par les forces thaïlandaises après avoir traversé la frontière illégalement.

suy-dr/abd/pt

PLUS:hp