NOUVELLES

La technologie d'impression 3D aide les docteurs à reconstruire le visage d'un homme après un accident de moto (VIDÉO)

14/03/2014 02:40 EDT | Actualisé 14/03/2014 02:53 EDT

Deux ans après un accident de moto qui l'a laissé défiguré, Stephen Power est le premier patient à profiter d'une reconstruction faciale grâce à l'impression 3D.

Selon ce jeune homme de 29 ans, les résultats de l'opération ayant eu lieu à l'hôpital Morriston, au Pays de Galles, aurait changé sa vie.

Même s'il portait un casque au moment de l'accident en 2012, Stephen Power a eu la mâchoire et le nez brisés, les orbites oculaires éclatées,et le crâne fracturé, selon un communiqué de presse de l'hôpital. Il est resté hospitalisé quatre mois.

Les docteurs ont indiqué que c'était la première opération où l'impression 3D était utilisée tout au long du processus. D'abord, le crâne du patient a été scanné pour créer une reproduction 3D. Puis les docteurs ont imprimé des implants et des schémas pour couper et repositionner ses os..

«Sans cette technologie, tout se passe au jugé. Il faut deviner où va chaque élément. La technologie nous permet d'être beaucoup plus précis et d'obtenir de bien meilleurs résultats pour le patient», explique Adrian Sugar, consultant en chirurgie maxillo-faciale.

3d printing surgery

Les médecins de l'hôpital Morriston au cours de l'opération, qui a duré huit heures.

Comme le note un article du Wall Street Journal datant de 2013, l'utilisation d'imprimante devrait devenir de plus en plus courante dans les prochaines années. Au moins deux fabricants «proposent déjà des machines permettant de reproduire les organes humains.»