NOUVELLES

Wall Street retrouve de l'entrain, soutenue par de bons chiffres américains

13/03/2014 09:59 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT

La Bourse de New York a ouvert en légère hausse jeudi, accueillant avec bonne humeur des données encourageantes sur l'économie américaine, malgré des inquiétudes persistantes sur la Chine notamment: le Dow Jones prenait 0,29% et le Nasdaq 0,16%.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average montait de 47,46 points à 16.387,54 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 6,77 points à 4.330,18 points.

Le S&P 500 s'appréciait de 0,20% (+3,77 points) à 1.871,97 points.

Wall Street avait terminé en ordre dispersé mercredi à l'issue d'une séance sans élan, les inquiétudes concernant la croissance chinoise et la crise ukrainienne freinant l'enthousiasme des investisseurs: le Dow Jones avait lâché 0,07% à 16.340,08 points, mais le Nasdaq avait gagné 0,37% à 4.323,33 points.

Les investisseurs new-yorkais abordaient le début de séance avec un entrain devenu rare depuis quelques jours, un calendrier économique très léger ayant plongé le marché dans l'apathie depuis le début de la semaine.

"De bonnes nouvelles du côté des ventes au détail et des inscriptions au chômage (aux Etats-Unis) aident Wall Street à faire passer au second plan de nouvelles statistiques décevantes en Chine et des craintes toujours fortes sur l'Ukraine", ont relevé les analystes de la maison de courtage Charles Schwab.

L'embellie progressive sur le marché de l'emploi américains, après des chiffres mensuels bien accueillis vendredi, semblait se poursuivre avec l'annonce d'une chute inattendue des inscriptions hebdomadaires au chômage au cours de la première semaine de mars.

D'autre part, dans le domaine très surveillé de la consommation aux Etats-Unis, l'un des grands moteurs de son économie, les ventes au détail américaines ont enregistré un rebond plus important que prévu en février, revenant en outre en territoire positif après deux mois de recul.

Les chiffres chinois publiés jeudi étaient moins brillants. La production industrielle de la deuxième économie mondiale en janvier et février a progressé à son rythme le plus faible en 5 ans, tombant à 8,6% par rapport à la même période de 2013, contre 9,7% sur un an en décembre. Les ventes au détail et les investissements en capital fixe ont eux aussi moins progressé que prévu.

En Ukraine, la situation restait tendue. Alors que les Occidentaux jettent leurs dernières forces pour tenter d'infléchir la position du président russe Vladimir Poutine, Kiev s'est dotée jeudi d'une Garde nationale pour renforcer sa défense à trois jours du référendum prévu dimanche en Crimée sur le rattachement de la péninsule ukrainienne à Moscou.

Le marché obligataire reculait. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans progressait à 2,744% contre 2,726% mercredi soir et celui à 30 ans à 3,679% contre 3,667% à la précédente clôture.

ppa/soe/rap

PLUS:hp