VIDEO

Vie privée et appareils connectés : regard sur le SXSW

13/03/2014 01:59 EDT | Actualisé 13/05/2014 05:12 EDT
AFP via Getty Images
Banners hang in the atrium of the Austin Convention Center on Thursday, March 7, 2012 on the eve of the opening of the 27th South By Southwest (SXSW) interactive, film and music festival. The 10-day event is a magnet for thousands of technology innovators, independent film-makers and up-and-coming musical performers. AFP PHOTO / Robert MacPherson (Photo credit should read Robert MacPherson/AFP/Getty Images)

Le volet interactif du festival de South by Southwest est maintenant chose du passé. Quelques pistes de réflexion pour la suite.

Un texte de Janic Tremblay Twitter Courriel

Le festival a été marqué par plusieurs moments forts d'un point de vue médiatique avec les apparitions de Julian Assange, Edward Snowden, Glen Greenwald, Anne Wojcicki, Neil deGrasse Tyson et autres Neil Young. Signe évident d'un changement de culture au sein de la communauté technologique, la protection de la vie privée s'est avérée un thème récurrent cette année. Personne ou presque n'en glissait mot l'an dernier. L'impact des révélations d'Edward Snowden n'a pas fini de se faire sentir. Il faudra voir quelles solutions seront proposées pour permettre aux citoyens honnêtes d'en révéler le moins possible sur eux-mêmes. Peut-être l'an prochain?

Le nouveau marché des montres et bracelets

L'informatique vestimentaire a aussi été au coeur des discussions. Les observateurs sont quasi unanimes, ce marché devrait exploser au cours des prochaines années.

Les montres connectées seront probablement les premiers gadgets à profiter de cette vague. Mais elles devront être dépouillées, fonctionnelles et probablement offrir un petit plus du côté des applications médicales ou reliées à la santé des individus. Le succès retentissant du bracelet connecté de Samsung lors du dernier salon du mobile de Barcelone en constitue un bel exemple. Surtout quand on le compare aux ventes faméliques des montres connectées de la même compagnie.

D'importants questionnements subsistent toutefois. Par exemple, c'est une chose de mesurer les battements cardiaques et le niveau d'activité physique en fonction de multiples capteurs et d'en déduire les calories dépensées. Mais, pour être vraiment efficace, il faudrait aussi savoir quelle quantité de nourriture, et donc d'énergie, la personne a ingéré avant.

Les lunettes de Google

Il y a aussi les lunettes de Google. Leurs porteurs peuvent passer pour des cyborgs en ce moment. Mais après les avoir côtoyés pendant quelques jours, on les remarque beaucoup moins. Le principal questionnement est ailleurs : l'être humain a-t-il, pour le moment, besoin d'être connecté en tout temps?

En essayant une paire, j'ai constaté que l'écran-projecteur est bien petit. Pas surprenant que les constants changements de focalisation causent des maux de tête à certains utilisateurs. En plus, les applications sont peu nombreuses. À court terme donc, les usages spécialisés dans les domaines techniques et médicaux semblent plus prometteurs.

Quant aux médias, ils continuent de chercher les bonnes recettes pour raconter des histoires et susciter de l'engagement dans le nouveau contexte numérique et interactif. Aucune recette ne s'impose pour le moment. Ils restent dans l'expérimentation avec des formats longs, courts, des photos, des graphiques, des photoreportages, des médias sociaux. 

Place à la musique

Après le volet interactif, les musiciens ont remplacé les geeks et chasseurs de tendance dans les rues d'Austin pour le volet concerts. Je vous laisse donc avec cette petite vidéo pour vous donner une idée de l'ambiance qui règne maintenant dans la capitale du Texas.

Pour regarder la vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Aussi, j'ai eu la chance de gagner un billet pour assister à un concert de London Grammar, Imagine Dragons et Coldplay dans les studios de l'émission Austin City Limits, du réseau PBS. Intense expérience. On a peine à imaginer la qualité sonore de cette salle de spectacle et la proximité avec les musiciens. Pour en voir quelques photos, c'est par ici.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



> Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

INOLTRE SU HUFFPOST

8 astuces pour sécuriser sa vie privée en ligne