NOUVELLES

Tempête de neige : prudence sur les routes!

13/03/2014 05:09 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

La tempête hivernale qui balaye l'est du Canada a laissé plusieurs dizaines de centimètres de neige sur le sud du Québec et les provinces maritimes où les conditions routières sont très difficiles, notamment en raison de la poudrerie soulevée par de forts vents. De nombreuses écoles et commissions scolaires sont fermées dans les régions touchées.

La chaussée est enneigée ou partiellement enneigée au sud de la vallée du Saint-Laurent, ainsi qu'aux Îles-de-la-Madeleine et sur la Côte-Nord. La visibilité y est réduite, et même nulle par endroits, particulièrement en Estrie.

Des avertissements de tempête hivernale sont en vigueur sur le sud du Québec et le Nouveau-Brunswick.

À Montréal et au sud du Québec, les vents et la poudrerie compliquent les déplacements, mais la neige devrait cesser en milieu de journée.

Ces conditions rendent l'heure de pointe difficile dans la grande région de Montréal en raison de la chaussée glissante et de la mauvaise visibilité. La prudence et la patience sont de mise.

Le transport aérien est également perturbé par le mauvais temps. Plusieurs dizaines de vols sont retardés ou annulés à l'aéroport Pierre-Elliot-Trudeau de Montréal, principalement les départs à destination de l'est de l'Amérique du Nord. Il est conseillé de s'informer sur l'état de son vol avant de quitter la maison.

En Estrie, plus d'une vingtaine de centimètres de neige sont déjà tombés au cours de la nuit. Plusieurs centimètres de neige sont encore attendus dans la région. Dans les secteurs montagneux, les accumulations de neige ont atteint une quarantaine de centimètres. Toutes les écoles de la région sont fermées depuis mercredi.

Tempête dans les Maritimes

Dans l'ouest du Nouveau-Brunswick, on attend des accumulations de neige et de grésil d'une quarantaine de centimètres. Là aussi, les routes enneigées et glacées rendent la circulation très difficile, notamment avec la poudrerie soulevée par le vent. Dans le sud du Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse, la tempête doit surtout apporter de la pluie. Les prévisions annoncent une cinquantaine de millimètres de pluie par endroits. Des inondations sont possibles dans certains secteurs.

Court répit

L'est du pays n'est pas au bout de ses peines. Une deuxième bordée de neige en provenance de l'ouest, cette fois, doit s'abattre sur le Québec dans la nuit de vendredi à samedi. Selon Environnement Canada, la dépression devrait laisser jusqu'à 15 centimètres de neige, notamment sur les régions du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de l'Abitibi.

Selon le météorologue d'Environnement Canada, André Cantin, il est normal de recevoir une ou deux tempêtes de neige de cette ampleur au mois de mars.

La période de transition entre l'hiver et le printemps est propice aux précipitations alors que s'affrontent des masses d'air plus chaudes avec des masses d'air qui contiennent beaucoup d'humidité, explique-t-il.

PLUS:rc