NOUVELLES

Popularité des chefs, laïcité et indépendance : ce que dit la Boussole électorale 

13/03/2014 03:49 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

Il y a eu près de 130 000 utilisations de la Boussole électorale en une semaine seulement. Sur un échantillonnage de 72 094 répondants, nous vous présentons les premiers résultats compilés entre le 5 et 8 mars, illustrant les différences entre les 18-34 ans et les 55 ans et plus.

Un texte de Louis-Philippe Ouimet Twitter Courriel

Les priorités des plus jeunes et des électeurs plus âgés montrent une tendance similaire : tous les groupes d'âge considèrent l'économie comme l'enjeu le plus important, suivi par celui de la santé.

La popularité des chefs

La coporte-parole de Québec solidaire et députée de Gouin, Françoise David, est la chef la plus populaire auprès des utilisateurs de la Boussole âgés de 18 à 34 ans.

Pour ce même groupe d'âge, Pauline Marois occupe la dernière position parmi les élus. Chez les 55 ans et plus, la chef du Parti québécois occupe cependant la première place.

Les jeunes semblent avoir une plus grande aversion envers les chefs de partis dits traditionnels et ils préfèrent les chefs des plus petits partis, et ce, davantage que les électeurs plus âgés.

Division sur la laïcité

Le projet de charte des valeurs a plus d'appuis au sein des 55 ans et plus que des 18-34 ans. Par exemple, à l'affirmation « Les employés de l'État ne devraient pas pouvoir porter des symboles religieux au travail », chez les 18-34 ans, 40 % sont « plutôt d'accord » ou « fortement d'accord ».

Du côté des 55 ans et plus, 63 % sont « plutôt d'accord » ou « fortement d'accord », selon Yannick Dufresne.

Un Québec indépendant?

En ce qui concerne la souveraineté du Québec, jeunes et moins jeunes s'expriment d'une même voix. Près de 50 % sont fortement ou plutôt en désaccord à l'idée que le Québec devienne un pays. Environ 10 % des utilisateurs sont neutres et environ 40 % sont plutôt d'accord ou fortement d'accord avec l'indépendance du Québec.

PLUS:rc