NOUVELLES

Les livres qui ont marqué la vie de Louis-José Houde

13/03/2014 05:04 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

Après Fred Pellerin et Boucar Diouf, l'humoriste Louis-José Houde a dévoilé jeudi à la Grande bibliothèque de Montréal les livres qui ont marqué sa vie.

L'entrevue devant un public s'inscrit dans une série intitulée « La bibliothèque de... », créée par Guy Berthiaume, président-directeur de Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

L'humoriste québécois est un amoureux de littérature. Il a eu la piqûre à l'adolescence avec La vie devant soi de Romain Gary.

« Ça aère l'esprit. Ce n'est pas tout le monde qui a la même réaction à ça, mais c'est comme un bon massage ou neuf trous de golf pour d'autres. »

Pour son entrevue à la Grande bibliothèque, Louis-José Houde a retenu une dizaine de titres importants pour lui; un livre de Bernard Pivot, par exemple, avec qui il partage une passion des mots, et Journal d'un écrivain en pyjama, de Dany Laferrière, qui a été particulièrement marquant.

Sur Pierre Bourgault, il dit ceci : « Tout le monde devrait lire ça. Il est tellement clair et pertinent. Tu finis de lire ça et tu te sens tellement mieux qu'après avoir écouté Occupation double. »

Et sur Michel Houellebecq : « C'est une réflexion sur l'humanité, sur l'amour aussi. Ça baise à toutes les deux pages. Je trouve que des fois, il en met trop pour rien. C'est parce que ça déconcentre. »

Louis-José Houde n'est pas un lecteur nostalgique, constate Guy Berthiaume, qui a dirigé une vingtaine d'entrevues du genre.

« Les livres qu'il a proposés étaient tous contemporains, parus il y a deux, trois ou cinq ans. Aucun livre de sa jeunesse. Pas de Tintin, etc., ce qui est souvent le cas. »

L'entrevue sera diffusée à Canal Savoir le mardi 1er juillet à 20 h.

Michel Tremblay est le prochain à passer au banc des confidences littéraires, le 29 mai, toujours à la Grande bibliothèque.

Avec les informations de Tanya Lapointe

PLUS:rc