POLITIQUE

Pierre Paquette a l'intention de «casser» François Legault dans L'Assomption

12/03/2014 11:48 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT
PC

CAP-ROUGE, Qc - Le candidat du Parti québécois (PQ) dans L'Assomption, l'ancien bloquiste Pierre Paquette, espère bien «casser» le chef caquiste François Legault dans cette circonscription de Lanaudière, au nord de Montréal.

Depuis le début de la campagne électorale, le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ) dit à qui veut bien l'entendre qu'il livre «la bataille de sa vie» et que le 7 avril, jour du scrutin, «ça passe ou ça casse».

«J'ai bien l'intention de faire en sorte que ça casse», a lancé en riant Pierre Paquette au cours d'une entrevue téléphonique avec La Presse Canadienne, cette semaine.

François Legault l'avait emporté dans sa circonscription le 4 septembre 2012 avec une majorité de 1078 voix sur la candidate péquiste Lizabel Nitoi.

La lutte promet d'être serrée encore une fois cette année, compte tenu du fait que M. Paquette est une figure publique et politique bien connue.

Le candidat péquiste, qui dit avoir été approché par Pauline Marois en 2012, a reconnu que le fait d'être opposé au chef de la CAQ était «un extra».

Depuis le jour un de la campagne, François Legault a fait un seul arrêt dans ses terres.

Lorsqu'on lui a alors demandé de quelle manière il comptait s'y prendre pour obtenir de nouveau la faveur des électeurs, il a répondu en anglais que le choix était simple entre lui, un «homme d'affaires», et Pierre Paquette, «issu du milieu syndical».

L'ancien député fédéral du Bloc québécois a jugé que cet argument était «simpliste» et fait remarquer qu'il avait occuper beaucoup d'autres fonctions depuis son départ de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), en 1998.

À une autre occasion, lorsqu'on a évoqué la défaite de Jean Charest dans la circonscription de Sherbrooke au dernier scrutin, François Legault s'est permis une moquerie.

«Un chef ne devrait jamais perdre dans sa circonscription», a-t-il lancé, sourire en coin, à un journaliste s'il croyait en ses chances d'obtenir de nouveau la faveur des électeurs de L'Assomption.

Même s'il dit avoir beaucoup de respect pour François Legault, avec qui il a déjà collaboré alors qu'il était au fédéral et que le chef de la CAQ était au PQ, Pierre Paquette espère bien lui faire ravaler ses paroles.

Il va même jusqu'à spéculer sur le résultat du vote: «Je ne sais pas dans quelle humeur il (François Legault) sera lorsqu'il perdra. Ça dépend de chacun», a-t-il dit.

Les autres candidats dans la circonscription de L'Assomption sont Jean-Marc Bergevin, pour le Parti libéral du Québec, et Sylvain Fournier, qui se présente sous la bannière de Québec solidaire.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les promesses en vrac