NOUVELLES

Obama s'engage à déclassifier un rapport sur les interrogatoires de la CIA

12/03/2014 07:00 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

Barack Obama s'est engagé mercredi à déclassifier un rapport sur les anciennes techniques d'interrogatoire de la CIA, accusée d'avoir fouillé des ordinateurs utilisés par des enquêteurs parlementaires qui travaillaient sur le sujet.

"Je m'engage totalement à déclassifier ce rapport dès qu'il est terminé", a déclaré Barack Obama à des journalistes. "En fait, j'encourage (les enquêteurs) à avancer et à compléter le rapport et à nous l'envoyer".

"Nous déclassifierons ces découvertes pour que les Américains puissent comprendre ce qui a eu lieu dans le passé et que cela nous aide à aller de l'avant", a-t-il poursuivi.

La CIA s'est retrouvée mardi au centre d'un scandale politique aux Etats-Unis, accusée d'avoir violé la Constitution en fouillant des ordinateurs utilisés par des enquêteurs parlementaires, dans une affaire relative aux anciennes techniques d'interrogatoire de l'agence d'espionnage.

Les accusations ont déclenché une bagarre publique rare entre la CIA et le Congrès, le directeur de l'agence d'espionnage John Brennan niant avoir cherché à faire obstacle à l'enquête de la commission du Renseignement du Sénat, sans toutefois commenter les faits en détail.

L'affaire commence il y a plusieurs années. De 2009 à 2012, des experts de cette commission ont enquêté sur un sujet brûlant: les techniques d'interrogatoire musclé employées par la CIA entre 2002 et 2006, sous le mandat de George W. Bush, et notamment la simulation de noyade.

Barack Obama a estimé mercredi que John Brennan, un de ses anciens proches conseillers à la Maison Blanche, a évoqué cette affaire auprès des "autorités compétentes". "Il n'est pas approprié pour moi ou la Maison Blanche d'intervenir à ce stade", a-t-il ajouté.

col/mdm/rap

PLUS:hp