NOUVELLES

New York: deux immeubles s'effondrent après une explosion, deux morts

12/03/2014 12:22 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

Deux immeubles résidentiels se sont effondrés après une explosion mercredi matin à New York dans le quartier de East Harlem, provoquant un vaste incendie et faisant au moins deux morts et 17 blessés.

La police de New York a déclaré à l'AFP qu'au moins deux femmes avaient perdu la vie à la suite de l'accident survenu à l'intersection de 116th Street et Park Avenue, au nord de Manhattan. Dix-sept autres personnes ont été conduites à l'hôpital.

Aucune information sur l'origine de l'explosion n'a été donnée de source officielle mais un porte-parole de l'entreprise de fourniture de gaz et d'électricité Con Edison à affirmé avoir reçu un appel depuis l'un des bâtiments avertissant d'une possible fuite de gaz.

"Nous assistons clairement à quelque chose qui pourrait ressembler (à une fuite de gaz) mais nous ne pouvons pas dire à ce stade ce qui a causé" l'explosion, a souligné ce porte-parole sur NY 1.

"Il y a eu une explosion et un immeuble s'est effondré", avait expliqué dans un premier temps à l'AFP un porte-parole de la police. "Nous avons été informés à 09H34 (13H34 GMT). Les pompiers de New York sont actuellement en train d'éteindre le feu", avait ajouté un autre porte-parole de la police.

En fin de matinée, un vaste nuage de fumée blanche continuait de se répandre dans le quartier de East Harlem, guère loin du nord de Central Park, tandis que des centaines de policiers étaient sur place pour contrôler la zone de l'accident.

De nombreux camions de pompiers étaient également répandus un peu partout, échelles déployées, essayant de maîtriser l'incendie. Les images à la télévision montraient clairement que deux immeubles s'étaient effondrés.

- Trains suspendus à Grand Central -

La ville de New York vit dans la crainte des explosions depuis les attentats du 11 septembre 2001 qui avaient fait près de 3.000 victimes. L'absence des tours jumelles du World Trade Center dans le paysage de gratte-ciels de la ville a pendant des années traumatisé les New-Yorkais.

Tous les trains en provenance et à destination du terminal Grand Central, situé à proximité des lieux de l'explosion, ont été suspendus jusqu'à nouvel ordre, a annoncé la Metropolitan Transportation Authority.

Les pompiers de New York ont précisé à l'AFP que 168 de leurs hommes avaient répondu à l'accident.

Un témoin a expliqué sur CBS que "beaucoup de personnes" vivaient dans ces immeubles, dont un de ses amis. "J'ai peur, j'ai peur. Je suis sortie pour voir ce qui se passait", a-t-elle lancé. "J'ai très peur. Je tremble. Je suis asthmatique et je ne suis pas censée être ici, mais je suis juste venue" pour voir.

Un autre témoin vivant tout près a raconté à la chaîne américaine avoir vu le premier immeuble en feu et ses proches résidant plus loin ont dit avoir également ressenti l'explosion.

"J'ai vu une dame courir sans ses chaussures. C'était fou, on aurait dit une zone de guerre", a-t-il commenté. "J'ai d'abord cru que c'était un tremblement de terre. J'ai reçu des appels des membres de ma famille qui ont eux aussi ressenti (le choc) alors qu'il s'est produit tout au nord" de Manhattan, a-t-il ajouté.

Robert Santiago a pour sa part raconté qu'il était en train de dormir quand soudain une explosion a fait trembler son lit et le sol de son appartement. "J'ai cru que c'était la fin du monde, que c'était un tremblement de terre ou quelque chose comme ça, c'était terrible".

mar-jm-sam/jca

PLUS:hp