NOUVELLES

Gaza: le Hamas tient Israël pour "responsable" de l'escalade (porte-parole)

12/03/2014 01:53 EDT | Actualisé 12/05/2014 05:12 EDT

Le gouvernement du Hamas, au pouvoir à Gaza, a rejeté mercredi sur Israël la responsabilité des tensions, après le tir de dizaines de roquettes par le Jihad islamique, en représailles à la mort de trois de ses combattants dans un raid israélien.

"Nous faisons porter à l'occupant la responsabilité de l'escalade et mettons en garde contre les conséquences", a indiqué dans un communiqué Ihab al-Ghussein, porte-parole du gouvernement du Hamas, affirmant "le droit du peuple palestinien à se défendre".

"Les mouvements palestiniens sont des mouvements sages qui agissent en fonction des intérêts du peuple palestinien et considèrent que la trêve fait partie des ces intérêts, mais c'est l'occupant qui la viole", a-t-il accusé.

"Le Jihad islamique ne souhaitait pas une escalade, mais Israël a commis de nombreuses violations de la trêve, au point de renier son engagement de cesser sa politique d'assassinats", a déclaré à l'AFP un porte-parole du mouvement, Daoud Chihab, en référence à la reprise des liquidations depuis le début de l'année.

"Les Brigades Al-Qods ont riposté à l'agression par une salve de roquettes", a affirmé dans un communiqué la branche armée du Jihad islamique, assurant en avoir lancé plus d'une centaine.

Trois combattants du Jihad islamique ont été tués mardi par un raid aérien israélien dans le sud de la bande de Gaza après avoir tiré au mortier sur des troupes israéliennes à la frontière.

my-sst/agr/hj

PLUS:hp