POLITIQUE
07/03/2014 01:22 EST | Actualisé 07/03/2014 01:22 EST

Harper s'entretient avec les premiers ministres provinciaux sur les élections... au Québec

Twitter

Le chef du NPD Thomas Mulcair n’est pas la seule personne que le premier ministre Stephen Harper a contactée la semaine dernière pour discuter des élections provinciales au Québec et la possibilité d'un troisième référendum sur la souveraineté de la province.

Le Huffington Post Canada a appris que Stephen Harper a téléphoné aux premiers ministres de toutes les provinces canadiennes, en plus de s'asseoir avec les deux principaux leaders de l'opposition à Ottawa.

«Je crois que, du point de vue du premier ministre, c'était pour s'assurer que tout le monde comprenait le sérieux de ces élections pour le pays et de ne pas le prendre à la légère», a dit un haut responsable au bureau du premier ministre d'une des plus importantes provinces du Canada.

La première ministre Pauline Marois a annoncé un scrutin pour le 7 avril. Les sondages démontrent pour le moment que le Parti québécois pourrait remporter ces élections avec une majorité.

Les sources provinciales affirment que Stephen Harper voulait s'assurer que les premiers ministres en faveur du fédéralisme parleraient à l'unisson. Le premier ministre canadien souhaitait aussi éviter que ses homologues provinciaux s'engagent dans des débats sur les compétences des provinces ou du fédéral qui pourraient donner des munitions à Pauline Marois.

«Tentons de ne pas enflammer ou de déclencher quoi que ce soit en ce qui a trait au mouvement fédéraliste», a résumé sous le sceau de l'anonymat un haut responsable au bureau d'un premier ministre de la côte est.

Ce texte est un condensé d'un article paru sur le Huffington Post Canada.

INOLTRE SU HUFFPOST

Qui se présente? Qui ne se présente pas?