BIEN-ÊTRE
07/03/2014 11:04 EST | Actualisé 07/03/2014 11:32 EST

Journée internationale de la femme: cinq femmes avec qui on aimerait passer une journée

Montage

Une politicienne, une sportive, une chanteuse, une propriétaire de restaurant et une bénévole qui donne du temps. Qu’ont-elles en commun? Le Huffington Post Québec les a désignées «Femmes avec qui on aimerait passer une journée», à l’occasion de la Journée internationale de la femme. Découvrez pourquoi…

EN IMAGES:

Cinq femmes avec qui on aimerait passer une journée

1- Juliette Brun. Elle a les deux mains dans le chocolat à longueur de journée. C’est suffisant pour espérer un tête-à-tête avec elle, non? Fondatrice de la chaîne de restaurants Juliette et Chocolat, Juliette Brun fait preuve d’une grande vision et est dotée d’un pif aiguisé pour les affaires. Son concept de café qui célèbre le cacao sous toutes ses formes compte maintenant cinq succursales : une sur la rue Saint-Denis, une sur le boulevard Saint-Laurent, une sur l’avenue Laurier, une au Quartier Dix30, à Brossard, et une toute nouvelle, au coin des rues Sainte-Catherine et Guy. Dans nos songes les plus fous, on prendrait le temps de s’asseoir avec elle pour lui quémander ses recettes les plus alléchantes, et on serait sur ses talons dans les cuisines de Juliette et Chocolat, où on piquerait ici et là des bouchées de pâtisseries et des gorgées de chocolat chaud. Un fantasme pour les dents sucrées.

2- Marie-Philip Poulin. Elle a marqué deux des trois buts de l’équipe féminine canadienne de hockey, en finale, face aux Américaines, aux Jeux olympiques de Sotchi, le 20 février dernier. La seconde rondelle visée dans le mille, en prolongation, a procuré la médaille d’or à ses troupes. Un moment crucial, pendant lequel tout le pays retenait son souffle. On est fières d’elle et de ses coéquipières, qui prouvent que l’union fait la force. On serait probablement à bout de souffle si on passait une journée entière à ses côtés, mais on aimerait s’entraîner avec elle (juste une fois!), s’enquérir de ses trucs pour demeurer disciplinée et au sommet de sa forme, et constater l’atmosphère qui règne dans le vestiaire avec ses partenaires de jeu.

3- Céline Dion. Ce n’est pas très original… mais c’est quand même la plus grande chanteuse de la planète! On rêverait que Céline Dion nous emmène dans ses bagages lors de sa prochaine tournée mondiale pour assister à tous ses rituels de scène, avant et après les spectacles. On aimerait comprendre comment elle arrive à jumeler ses activités de diva de la chanson et son quotidien de maman de trois garçons, dont deux jumeaux en bas âge. On pourrait s’éclater avec elle sur la Strip, à Las Vegas et, pourquoi pas, aller faire un peu de shopping, puisqu’on la sait maniaque de vêtements et de souliers. Et on voudrait seulement prendre le temps de jaser avec elle, de la vie, du temps qui passe, de la façon dont elle entrevoit l’avenir. Et si, au fond, on ne connaissait peut-être pas «notre» Céline autant qu’on le pense?

4- Pauline Marois. Elle est la première femme à diriger le Québec. Qu’on soit d’accord ou pas avec ses idées, elle porte son parti à bout de bras et navigue contre vents et marées, entre le tollé sur la Charte des valeurs québécoises et tous les autres débats qui animent chaque jour l’Assemblée nationale. Qui plus est, elle donnera peut-être au Québec son premier gouvernement majoritaire en six ans, lors des élections qui se tiendront le 7 avril prochain. On aimerait la suivre pendant 24 heures pour voir comment elle arrive à concilier ses engagements officiels et sa vie de mère et d’épouse, comment elle gère son stress, comment elle tient tête aux plus récalcitrants, comment elle profite de ses temps libres… En fait, simplement pour voir ce que c’est, que d’être Première ministre de la province!

5- Claire Godard. Vous avez récemment lu son histoire dans les pages du Huffington Post Québec. Aux prises avec une dizaine de malformations, la femme de 53 ans a déjoué tous les pronostics des médecins qui, alors qu’elle était enfant, lui prédisaient un avenir sombre, et même la mort à court terme. Armée d’une force incroyable, elle partage maintenant son expérience, bénévolement, avec les patients de l’Institut de Cardiologie de Montréal, pour «redonner au suivant», comme elle le dit si bien. On aimerait échanger avec elle sur sa philosophie de la vie et aspirer ne serait-ce que des miettes de son courage, de sa résilience, de sa détermination. Dans une société choyée comme la nôtre, où on se plaint souvent pour peu, il fait parfois bon croiser sur notre route des personnes qui ont su se reconnecter à l’essentiel pour faire le bien autour d’eux. Claire Godard fait partie de ces êtres d’exception.

À VOIR AUSSI:

Les 10 mamans les plus influentes

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.