POLITIQUE
06/03/2014 11:11 EST | Actualisé 06/05/2014 05:12 EDT

Daniel Ratthé quitte la vie politique

PC

Le député sortant de Blainville, Daniel Ratthé, a annoncé jeudi son retrait de la vie politique.

M. Ratthé siégeait comme indépendant, après avoir défendu les couleurs du Parti québécois, puis de la Coalition avenir Québec.

« Les événements des derniers mois ont été très difficiles à accepter », a déclaré M. Ratthé dans un communiqué. L'ex-député affirme que son expulsion de la Coalition avenir Québec était « prématurée et injustifiée ».

« Mon expulsion prématurée et injustifiée du caucus de la CAQ a eu pour effet d'accorder une crédibilité démesurée à une allégation qui visait quelqu'un d'autre que moi. Allégation qui, ironie du sort, n'a jamais été prouvée d'ailleurs! En prenant cette décision arbitraire, sans même avoir entendu ladite allégation, François Legault s'est servi de moi pour préserver l'image de son parti, appuyé par Jacques Duchesneau, causant ainsi un tort considérable à ma réputation et à ma carrière politique », a soutenu Daniel Ratthé.

La formation de François Legault lui avait montré la porte au printemps 2013, pour une période indéfinie, lorsque des allégations de financement illégal dans la campagne à la mairie de Blainville de 2005 ont fait surface.

Daniel Ratthé avait récemment affirmé qu'il était « prêt à écouter » si le Parti québécois, qui l'avait expulsé à la fin 2011 pour manque de loyauté, lui proposait de revenir. Le PQ avait toutefois fermé à porte à un tel retour.

M. Ratthé a vanté le travail accompli par lui et son équipe depuis son élection en décembre 2008, notamment en soutenant les organismes socio-économiques de la circonscription.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les promesses en vrac