NOUVELLES

Troy Perkins trouve l'Impact sous-estimé

04/03/2014 11:31 EST | Actualisé 04/05/2014 05:12 EDT

Le gardien Troy Perkins trouve que l'Impact de Montréal devrait être tenu en plus haute estime par la Major League Soccer (MLS).

Perkins n'a pas été enchanté de voir le club classé dernier sur 19 équipes dans le classement de type « aperçu avant la saison », sur le site officiel de la ligue.

« Je pense que nous serions sous-estimés même si nous étions champions, a dit Perkins. Nous avons toujours l'impression d'avoir quelque chose à prouver. Ce classement est un peu une claque au visage, mais vous savez quoi? S'ils l'entendent ainsi, nous allons leur montrer qui nous sommes. »

La MLS a classé Kansas City premier, suivi de Portland, Los Angeles, Salt Lake et New York. Selon leurs experts, la seule équipe canadienne qui passerait aux éliminatoires est Vancouver, en 10e place. Le Toronto FC est quatre rangs plus bas.

Le capitaine Patrice Bernier a rappelé que même si le club était placé près des bas-fonds dans le même classement l'an dernier, l'Impact a tout de même grimpé jusqu'en première position, en première moitié de saison.

« Il faut bien qu'ils mettent quelque chose sur leur site, mais ce sont les 34 matchs de la saison régulière qui vont décider du classement », dit-il.

Le site de la MLS voit l'Impact comme un club vieillissant avec des points d'interrogation en défense (sans Alessandro Nesta, à la retraite), ainsi qu'en attaque, alors que Marco Di Vaio, 37 ans, ratera les trois premiers matchs de la saison à cause d'une suspension.

L'équipe considère par ailleurs embaucher le défenseur californien Heath Pearce. L'athlète de 29 ans, récemment opéré à la hanche, a participé au camp d'entraînement en Floride et s'est joint au club pour le retour à Montréal.

Si on parvient à une entente, il devrait être en mesure de disputer un match d'ici deux ou trois semaines.

« Il a de l'expérience, a dit l'entraîneur Frank Klopas. Il s'agit juste de voir comment il récupère physiquement. Il a bien fait au camp. C'est un joueur de qualité qui connaît bien la ligue, et qui a aussi beaucoup joué à l'international. »

Pearce a joué deux ans au Danemark et deux ans en Allemagne avant son entrée en MLS en 2009, avec Dallas. Il a aussi porté les couleurs de Chivas USA et de New York, avant d'être libéré par les Red Bulls au terme de la dernière saison.

L'Impact amorce la saison régulière samedi à Dallas. Le club va rester au Texas jusqu'au week-end suivant, pour jouer à Houston.

L'équipe a jusqu'ici vendu 20 000 billets pour son match inaugural à domicile le 22 mars au Stade olympique, contre Seattle.

PLUS:rc