NOUVELLES

La Bourse de Moscou clôture en hausse de plus de 5% après son plongeon de la veille

04/03/2014 09:53 EST | Actualisé 04/05/2014 05:12 EDT

La Bourse de Moscou a terminé la séance de mardi sur une hausse de plus de 5%, regagnant du terrain après son plongeon de la veille dû aux inquiétudes sur la crise en Ukraine et ses répercussions sur l'économie russe.

Les deux indices de la place financière moscovite, le Micex et le RTS, ont clôturé respectivement en hausse de 5,26% et 6,20%.

Ils avaient ouvert dans le vert après leur chute de plus de 10% la veille, mais ont accentué leur hausse dans l'après-midi, après les premières déclarations du président russe Vladimir Poutine sur l'Ukraine depuis la destitution du président Viktor Ianoukovitch.

Lors d'une rencontre avec la presse dans la résidence présidentielle de la banlieue de Moscou, il a dénoncé un "coup d'Etat" et une "prise de pouvoir par les armes" en Ukraine.

Mais il a aussi estimé que l'envoi de troupes russes dans le pays n'était "pas nécessaire pour le moment" et nié tout encerclement des bases militaires ukrainiennes par des soldats russes en Crimée. Selon lui, les militaires non identifiés postés autour des bases sont des forces d'auto-défense locales.

La veille, les marchés financiers russes ont paniqué face aux informations sur une intervention russe en Ukraine et aux menaces de sanctions occidentales, qui risquent d'affecter les relations commerciales de la Russie avec ses partenaires.

Face à cette situation, la Banque centrale a annoncé une hausse surprise et très nette de son taux directeur (7% contre 5,5% auparavant) pour rétablir la "stabilité financière".

Cette dégringolade a aussi poussé le ministère russe des Finances à annuler une émission obligataire prévue mercredi.

edy/bfi/abk

PLUS:hp