NOUVELLES

Justice et Autochtones : budget stable, mais besoins qui augmentent

04/03/2014 04:23 EST | Actualisé 03/05/2014 05:12 EDT

Alors que le nombre d'Autochtones est en hausse dans les prisons fédérales, les budgets octroyés par Ottawa dans les programmes pour réduire la judiciarisation des Autochtones n'a pas augmenté depuis de nombreuses années.

Un texte de Jean-Philippe Robillard Twitter Courriel

Ces derniers sont d'ailleurs surreprésentés dans les pénitienciers canadiens. Alors qu'ils ne forment que 4 % de la population, ils composent près du quart des hommes incarcérés au pays.

Malgré l'ampleur du problème, et le fait que le nombre d'Autochtones dans les prisons fédérales a augmenté de 43 % au cours des dernières années, des documents du ministère fédéral de la Justice montrent qu'en 2007, le budget de la Stratégie de la justice applicable aux Autochtones est demeuré stable, à environ 12 millions de dollars par année.

justice et autochtones

Pourtant, toujours selon les mêmes documents, les ministres de la Justice provinciaux ont déposé en 2006 une résolution qui soulignait l'importance de continuer à financer la justice et d'augmenter de manière appréciable le financement.

Les provinces préoccupées

Devant l'inaction d'Ottawa, en 2012, les ministres provinciaux sont revenus à la charge. Ils se sont même dits préoccupés par les réductions du financement fédéral et l'absence d'engagement à long terme.

À Ottawa, au ministère de la Justice, on répond qu'en période de compressions budgétaires, le gouvernement s'est engagé à équilibrer son budget et à réduire les dépenses pour s'assurer que l'argent des contribuables soit optimisé.

On affirme également que le gouvernement accordera un financement additionnel de 22 millions de dollars à la Stratégie de la justice applicable aux Autochtones pour les deux prochaines années.

Pendant ce temps, les problèmes sociaux et la violence qui en découlent restent bien présents et continuent de faire des victimes dans les communautés autochtones, comme si l'histoire ne cessait de se répéter pour les Premières Nations.

PLUS:rc