NOUVELLES

Algérie: Sonatrach annule un important projet de partenariat avec Total

04/03/2014 03:01 EST | Actualisé 04/05/2014 05:12 EDT

Le groupe pétrolier algérien Sonatrach a décidé d'annuler un projet de construction d'une usine, en négociation depuis 2007 avec le groupe Français Total, en raison d'un différend sur le prix du gaz, a-t-on appris de sources concordantes.

Selon le site électronique algérien Maghreb Emergent, Sonatrach a décidé de mettre fin aux négociations avec Total sur le projet de réalisation d'une usine de vapocraquage d'éthane.

Sonatrach et Total avaient signé en 2007 un contrat pour la réalisation de ce complexe pour un montant de 5 milliards de dollars, selon cette source.

Le groupe algérien a refusé d'accéder à la demande de Total de revoir à la baisse le prix de l'éthane qu'elle devait lui livrer dans le cadre de ce projet.

Des sources proches du dossier ont confirmé à l'AFP ces informations.

Les discussions avaient buté dans un premier temps sur le lieu de livraison de l'éthane.

En novembre 2012, un responsable de Total Algérie, Vincent Dutel, avait indiqué que le groupe français avait accepté la proposition du groupe algérien de se faire livrer l'éthane à Hassi R'mel, principal champ gazier de l'Algérie dans le sud de l'Algérie.

Après avoir renoncé à son alliance avec Total, le groupe algérien est actuellement à la recherche d'autres partenaires, selon les mêmes sources.

abh/vl

PLUS:hp