NOUVELLES

Aide à l'Ukraine: Washington veut débloquer la réforme du FMI

04/03/2014 06:05 EST | Actualisé 04/05/2014 05:12 EDT

L'administration Obama veut profiter du prochain débat au Congrès sur son programme d'aide à l'Ukraine pour faire approuver une réforme du FMI suspendue à une ratification parlementaire américaine, a indiqué un responsable du Trésor.

Les élus du Congrès devraient dans les prochaines semaines voter sur l'ensemble des mesures annoncées par les Etats-Unis pour venir en aide à l'Ukraine, en grandes difficulté financière et en proie à une forte instabilité politique. Une garantie sur des prêts à hauteur de un milliard de dollars est notamment prévue.

Ce programme d'aide inclura également la ratification d'un projet de réforme du Fonds monétaire international (FMI) adopté en 2010, qui prévoit le doublement de ses ressources permanentes (quote-parts) et une réforme de sa gouvernance au profit des pays émergents, a indiqué un haut responsable du Trésor.

Cette refonte de l'institution, qui négocie actuellement un plan d'aide à l'Ukraine, est bloquée par un veto de fait des Etats-Unis et n'attend plus que la ratification parlementaire américaine pour entrer en vigueur.

"Au moment où les Etats-Unis mènent les démarches internationales pour presser le Fonds de jouer un rôle central dans la réponse à l'Ukraine, il est impératif que nous obtenions le vote de cette réforme du FMI", a indiqué le haut responsable du Trésor.

La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a plusieurs fois déploré le veto de fait des Etats-Unis qui condamne, selon elle, son institution à refléter une vision dépassée du monde.

L'exécutif américain a jusque-là renoncé à soumettre le projet de ratification au Congrès face à l'hostilité affichée des républicains, majoritaires à la Chambre des représentants.

Afin de plaider sa cause, l'administration assure aujourd'hui que cette réforme permettrait au FMI de "prêter davantage" de fonds à l'Ukraine, selon le responsable du Trésor.

"Le rôle du Fonds (...) dans l'assistance financière à l'Ukraine souligne encore à quel point le FMI est crucial pour les intérêts de sécurité nationale ainsi que pour soutenir l'économie américaine," a-t-il ajouté.

jt/sl/bdx

PLUS:hp