NOUVELLES

Volte-face de Barette : Legault tout de même optimiste

03/03/2014 05:42 EST | Actualisé 03/05/2014 05:12 EDT

Le changement de cap de Gaétan Barrette, qui se présentera sous la bannière libérale aux prochaines élections, ne signifie pas pour autant que l'avenir de la CAQ est sombre, a affirmé son chef François Legault.

« Il y a un peu plus d'un an, avant les élections, nous étions au même niveau dans les sondages et on a terminé avec 27 % aux élections », a-t-il rappelé lors d'une entrevue accordée à Radio-Canada lundi.

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ) s'est dit « surpris » que son ancien candidat Gaétan Barrette se présente pour le Parti libéral. Il a indiqué qu'il était aussi déçu que M. Barrette tienne « deux discours », en privé et en public. Il a appris la nouvelle en lisant les journaux ce matin.

M. Legault affirme qu'il n'avait pas envisagé la présence de M. Barrette dans son équipe, puisqu'avant Noël, ce dernier avait refusé de se porter candidat. « Depuis Noël, il n'était plus dans nos plans », a-t-il tenu à souligner.

Prêt pour la campagne

Le chef de la CAQ s'est dit fin prêt pour la campagne électorale, qui sera probablement déclenchée mercredi. Les préparatifs sont en cours et l'autobus de campagne est prêt. « Ça va être la bataille de ma vie », a-t-il reconnu.

« On est mieux préparés que la dernière fois », a-t-il insisté. Il a mentionné entre autres que le cadre financier de la CAQ sera déposé dès jeudi. Le document, préparé par le député Christian Dubé, permettra de voir comment le parti compte atteindre l'équilibre budgétaire.

La CAQ proposera notamment de réduire le nombre de fonctionnaires, qui sont trop nombreux, selon M. Legault. « On vit au-dessus de nos moyens, on va frapper un mur », a-t-il signalé.

Il y a quelques semaines, un autre candidat vedette de la CAQ, Jacques Duchesneau, avait annoncé qu'il ne briguerait pas un autre mandat.

PLUS:rc