NOUVELLES

Roumanie: le parti de la minorité hongroise entre dans le nouveau gouvernement

03/03/2014 12:35 EST | Actualisé 03/05/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre roumain Victor Ponta a présenté lundi son nouveau gouvernement, le parti de la minorité hongroise (UDMR) remplaçant les libéraux qui ont claqué la porte la semaine dernière.

Ce cabinet dénommé par les médias Ponta 3 doit encore obtenir l'investiture du Parlement mardi, ce qui devrait être une formalité, les sociaux-démocrates du Premier ministre et leurs partenaires disposant d'une majorité suffisante.

La coalition de centre gauche au pouvoir depuis 2012, l'Union sociale libérale (USL) avait brusquement éclaté la semaine dernière, à huit mois de l'élection présidentielle, les libéraux entrant dans l'opposition en raison de désaccords avec M. Ponta sur un remaniement.

Ils comptaient 10 ministres sur 27 dans le cabinet Ponta 2, dont ceux chargés des Finances, de l'Intérieur et des Transports.

Dans la nouvelle équipe de M. Ponta, le ministère des Finances, qui est très impliqué dans les discussions avec le Fonds monétaire international (FMI), sera attribué à une conseillère du Premier ministre âgée de 34 ans et diplômée de l'université américaine de Harvard, Ioana Petrescu.

Le ministre de l'Intérieur libéral sera remplacé par l'ancien ministre de la Défense Gabriel Oprea.

Le Parti de la minorité hongroise obtient notamment les ministères de l'Environnement (Attila Korodi) et de la Culture (Kelemen Hunor) ainsi que les sports pour l'ancienne championne olympique du 5.000 mètres au jeux de Sydney Gabriela Szabo.

Au total, le gouvernement Ponta 3 compte 25 ministres et ministres délégués.

En Roumanie, les changements d'alliances entre les différents partis politiques sont monnaie courante et ont conduit à la chute de plusieurs gouvernements de coalition ces dernières années.

iw/mr

PLUS:hp