NOUVELLES

Pas de procès pour l'arme prohibée de Jacques Delisle

03/03/2014 01:12 EST | Actualisé 02/05/2014 05:12 EDT

L'ex-juge Jacques Delisle n'aura pas à subir un autre procès pour possession de l'arme prohibée avec laquelle il a tué sa femme, Nicole Rainville. Une accusation de possession d'une arme prohibée pesait toujours contre lui.

La Couronne a confirmé lundi l'arrêt des procédures pour cette accusation qui aurait pu entraîner une peine minimale de détention de trois ans. Le procureur de la Couronne, Me Steve Magnan, ne voyait pas l'utilité de poursuivre les procédures puisque l'ex-juge purge déjà une peine de prison à vie pour le meurtre de sa femme.

Si elle l'estime nécessaire, la Couronne pourrait toujours réactiver l'accusation pour possession d'une arme prohibée. La poursuite a un an pour le faire.

L'avocat de l'ex-juge, Me Jacques Larochelle, a pour sa part déjà annoncé qu'il ne lâcherait pas prise pour faire innocenter son client. Au mois de janvier, Me Larochelle a affirmé qu'il allait faire une demande de révision auprès du ministre de la Justice afin de réparer ce qu'il considère être une erreur judiciaire

Me Larochelle espère soumettre le résultat de son travail au ministre en janvier ou février 2015.

D'après les informations de Yannick Bergeron

PLUS:rc