NOUVELLES

Les Oscars, tout court

03/03/2014 12:20 EST | Actualisé 02/05/2014 05:12 EDT

La 86ème cérémonie des Oscars a récompensé dimanche soir de grandes histoires mais donné lieu aussi à des petits moments de drôlerie ou de tendresse, dont voici quelques échos :

CHAPEAU ! - On a cru que le chanteur Pharrell Williams, rayonnant en bermudas sur le tapis rouge des Oscars, avait laissé son désormais célèbre chapeau au vestiaire. Pas du tout. Le couvre-chef trop grand qu'il arborait aux Grammys est remonté sur scène, pour l'aider à chanter son tube "Happy". Il a ensuite servi à ramasser l'argent de la pizza servie aux invités du Dolby Theater.

MAMAN - Des chroniqueurs se demandaient dimanche soir si le nouvel accessoire indispensable à la vedette hollywoodienne n'était pas désormais .... sa mère. Jared Leto, Oscar du Meilleur second rôle masculin pour "Dallas Buyers Club", a remercié sa maman sur scène "pour m'avoir appris à rêver". Suivi par Alfonso Cuadron, sacré meilleur metteur en scène pour "Gravity". Puis Cate Blanchett, sacrée pour "Blue Jasmine". Puis Matthew McConaughey, meilleur acteur pour "Dallas Buyers Club". Jonah Hill, seulement nommé pour "Le loup de Wall Street", est venu, lui, avec la sienne.

SANK IOU - L'équipe française a su faire, une nouvelle fois de plus, monter l'accent français sur le podium tout en remportant la prestigieuse statuette pour "M. Hublot" (Meilleur court-métrage). Sur leur site Twitter @Tom + Lorenzo, ces deux critiques de télévision ont plus que salué la performance : "Que Dieu bénisse les Français. Même leurs cracks s'habillent impeccablement".

FRINGALE - Il n'a pas échappé aux internautes que Kerry Washington, très, très, très enceinte, avait une petite fringale. Et remarqué qu'elle était la première à lever la main quand la maîtresse de cérémonie, Ellen DeGeneres, a proposé à la salle de commander des pizzas. "Apportez-lui en une tranche !", a hurlé Twitter. La pizza est venue, un peu plus tard, livrée par "un vrai livreur de pizzas", a précisé ABC qui retransmettait la cérémonie. Pas pour Kerry semble-t-il mais pour Brad Pitt, oui, qui l'a mangée.

MERYL, PREMIERE - Grande première pour Meryl Streep. Pas les Oscars, non, elle en a déjà trois et a été nommée 18 fois, un record. Mais elle n'a jamais .... tweeté, et l'a dit. "Oh, je n'ai jamais tweeté", s'est-elle ainsi exclamée, ravie, après avoir posé pour le "selfie" de stars pris en direct de la salle, à la demande de la maîtresse de cérémonie Ellen DeGeneres. Le selfie avec Meryl a immédiatement battu un record.

TRES BIEN, MERCI - Après "All right, all right, all right" qui démarrait son discours de remerciement, très remarqué, aux Golden Globes, Matthew McConaughey a fait plus long : "Thank you, thank you, thank you, thank you", a démarré l'acteur pour remercier de son Oscar du Meilleur Acteur pour "Dallas Buyers Club".

INDIEN - Le groupe Eradicating Offensive Native Mascotry a lancé dimanche une "tempête Twitter" sous le hashtag "NotYourTonto". Son but : protester contre la nomination (Maquillage et coiffure) du film The Lone Ranger, qui caricature selon lui les Indiens. Johnny Depp y joue Tonto, maquillé de blanc et un corbeau sur la tête. Le film n'a pas remporté l'Oscar.

bur-ff/jca

PLUS:hp