NOUVELLES

La Bourse de Tokyo change de direction, remonte malgré la crise en Ukraine

03/03/2014 08:51 EST | Actualisé 03/05/2014 05:12 EDT

La Bourse de Tokyo, qui avait débuté la séance de mardi en repli pour la deuxième journée de suite à cause de la crise en Ukraine, a changé de direction moins de deux heures plus tard alors que le yen avait tendance à rebaisser.

A la première minute d'échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes perdait près de 100 points (-0,64%) à 14.558,24 points. Progressivement pourtant, le déclin s'est atténué et le Nikkei est remonté ensuite. La hausse atteignait 0,33% (+52,15 points) à 14.704,38 à 10H35 locales (01H35 GMT).

Au même moment, l'indice élargi Topix des valeurs du premier tableau remontait de 7,95 points (+0,67%) à 1.204,7 points.

Le billet vert s'échangeait alors autour de 101,60 yens et l'euro aux environs de 139,50 yens, les deux en hausse par rapport à leurs cours de tout début de journée.

Les marchés mondiaux sont angoissés par la dégradation de la situation en Ukraine où la Russie avance peu à peu ses pions en dépit des mises en garde de la communauté internationale, mais les investisseurs à Tokyo semblent exclure le scénario d'un important conflit armé, d'après des intervenants.

"Le bras de fer entre la Russie et l'Ukraine peut déraper, mais une confrontation militaire avec l'Occident est probablement exclue", a expliqué à l'agence Dow Jones Newswires un responsable de Fonds spéculatif basé à Tokyo.

"Les enjeux économiques de la crise ne sont pas si grands pour le reste du monde", a-t-il ajouté.

L'activité relativement faible sur la place tokyoïte expliquerait aussi cette forte volatilité, selon des courtiers.

kap/mf

PLUS:hp