NOUVELLES

La Bourse de Moscou s'enfonce et perd plus de 13% en raison des craintes sur l'Ukraine

03/03/2014 07:37 EST | Actualisé 03/05/2014 05:12 EDT

La Bourse de Moscou creusait nettement ses pertes lundi après-midi, les investisseurs paniquant face aux conséquences d'une possible intervention militaire russe en Ukraine pour l'économie russe déjà chancelante.

Les deux indices de la place financière moscovite, le Micex et le RTS, plongeaient respectivement de 11,52% et 13,11% vers 12H30 GMT.

Le titre de la banque semi-publique Sberbank lâchait à la même heure 17,12% et celui du géant Gazprom, qui tire une grande partie de ses bénéfices de ses exportations vers l'Europe, 14,41%.

Le premier producteur de gaz naturel au monde est aussi le principal fournisseur de l'Ukraine, à qui il avait accordé une baisse de prix de 30%, sur laquelle il peut revenir dès la fin mars.

Le rouble évoluait à des niveaux jamais atteints face à l'euro et au dollar.

Après avoir atteint 51,20 roubles, la devise européenne avait toutefois légèrement reflué et s'échangeait contre 50,32 roubles.

Le dollar, qui a dépassé dans la matinée le seuil des 37 roubles, valait pour sa part 36,56 roubles vers 12h45 GMT.

Les marchés financiers russes, déjà fragilisés depuis de nombreuses semaines par la politique monétaire des Etats-Unis ainsi que la crise ukrainienne, ont littéralement paniqué avec les menaces ce week-end d'une intervention militaire russe en Ukraine et celles de sanctions occidentales, qui risquent d'affecter les relations commerciales de la Russie avec ses partenaires.

edy/bfi/jh

PLUS:hp