NOUVELLES

Grèce - 11 arrestations en marge du derby Olympiakos-Panathinaïkos

03/03/2014 05:10 EST | Actualisé 02/05/2014 05:12 EDT

Onze personnes ont été placées en détention dimanche à Athènes en marge du derby Olympiakos-Panathinaïkos en championnat de Grèce de football, a annoncé lundi la police.

"Au total, 26 personnes ont été amenées au commissariat central dont 11 ont été placées en détention pour des actes violents avant, pendant ou après le match au stade Karaïskakis", selon la police.

L'entraîneur du Panathinaïkos Giannis Anastasiou a notamment été touché à la tête par un gobelet en plastique rempli de soda, lancé depuis les tribunes durant la seconde période du match.

Un feu de bengale jeté sur la pelouse a, par ailleurs, frôlé des joueurs.

En outre, l'attaquant nigérian de l'Olympiakos Michael Olaitan a perdu connaissance au cours de la première période et été transporté à l'hôpital où les médecins ont diagnostiqué une myocardite provoquée par l'anxiété et le stress. Resté à l'hôpital en observation, il doit subir des examens lundi.

Le Panathinaïkos s'est imposé (3-0) face à l'Olympiakos qui conserve cependant la tête du championnat avec 19 points d'avance sur le dauphin PAOK Salonique.

le/ig/gv

PLUS:hp