NOUVELLES

Gaétan Barrette sera candidat libéral aux prochaines élections

03/03/2014 06:55 EST | Actualisé 03/05/2014 05:12 EDT

Le Dr Gaétan Barrette annonce officiellement sa candidature aux prochaines élections sous les couleurs du Parti libéral du Québec (PLQ).

Affirmant que leurs divergences de vues sont désormais chose du passé, le chef libéral Philippe Couillard, le député Yves Bolduc et Gaétan Barrette, qui sont tous médecins, ont expliqué partager les mêmes objectifs et faire le même constat en ce qui a trait à la pérennité du système de santé québécois.

Déplorant les coupes et la mauvaise gestion du gouvernement Marois qui minent selon lui le système de santé québécois, Gaétan Barrette a déclaré qu'il a décidé de se représenter en politique sous la bannière du PLQ cette fois, car il y a trouvé une équipe compétente qui partage ses vues.

L'ex-candidat de la Coalition avenir Québec sera par ailleurs  candidat dans la circonscription de La Pinière, en Montérégie.

Cette circonscription est actuellement occupée par l'ancienne députée libérale Fatima Houda-Pepin.

Mme Houda-Pepin, qui a quitté le PLQ dans la tourmente, siège à titre d'indépendante depuis quelques semaines.

Questionné sur sa décision de présenter Gaétan Barrette dans la même circonscription, le chef du PLQ, Philippe Couillard a déclaré qu'il avait choisi La Pinière, car c'est « un comté libéral de grande tradition libérale », avant d'ajouter que Gaétan Barrette est aussi un libéral.

Gaétan Barrette, qui occupait jusqu'à aujourd'hui les fonctions de président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, s'était lancé en politique en septembre 2012 dans la circonscription de Terrebonne, pour la CAQ. Il avait été défait par le péquiste Mathieu Traversy par une avance de 3648 voix.

Quelques minutes avant l'annonce de sa candidature, la Fédération des médecins spécialistes du Québec a annoncé dans un communiqué la démission de M. Barrette à titre de président de la FMSQ.

Gaétan Barrette avait déclaré, après sa défaite de 2012, qu'il ne reviendrait pas en politique. Il avait également répété en février dernier qu'il ne serait pas candidat aux prochaines élections.

Reconnaissant ces propos, il a expliqué lundi que la situation dans laquelle se trouve le réseau de la santé québécois et l'invitation qu'il a reçue dernièrement des libéraux l'avaient convaincu de tenter sa chance de nouveau en politique pour contribuer à faire changer les choses.

Quant à Fatima Houda-Pepin, elle n'a pas encore confirmé si elle se représentera à titre d'indépendante dans La Pinière, mais n'écarterait pas cette possibilité. La députée indépendante a invité les représentants des médias à une rencontre de presse mardi matin où elle annoncera sa décision quant à son avenir politique.

PLUS:rc