NOUVELLES

France: décès du malade ayant bénéficié de la première implantation d'un coeur artificiel autonome

03/03/2014 03:13 EST | Actualisé 03/05/2014 05:12 EDT

Le malade qui avait bénéficié de la première implantation d'un coeur artificiel autonome, conçu par la société française Carmat, est décédé dimanche, a annoncé lundi l'Hôpital européen Georges-Pompidou de Paris.

"Soixante quinze jours après l'implantation du premier coeur artificiel bioprothétique Carmat chez un homme de 76 ans souffrant d'une insuffisance cardiaque terminale, le malade est décédé le 2 mars 2014", a précisé l'hôpital dans un communiqué.

ez/alc/jeb

PLUS:hp