NOUVELLES

Claude Généreux candidat pour Québec solidaire

03/03/2014 02:37 EST | Actualisé 02/05/2014 05:12 EDT

En ces temps où les syndicats ont particulièrement mauvaise presse devant la commission Charbonneau, Québec solidaire a présenté lundi quatre candidats en vue de l'élection générale, dont trois sont issus du milieu syndical. L'un d'entre eux, Claude Généreux, a même été candidat à la présidence de la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ). 

M. Généreux s'était présenté à la présidence de la FTQ après l'annonce du départ de Michel Arsenault. Il représentera Québec solidaire dans Bourassa-Sauvé, une circonscription du nord-est montréalais.

La coporte-parole de Québec solidaire, Françoise David, s'est dite fière de présenter autant de candidats provenant du milieu syndical, un milieu habitué aux combats pour la justice sociale et l'égalité des chances, a-t-elle plaidé.

« Québec solidaire est du côté des travailleurs et des travailleuses; Québec solidaire est du côté de ceux qui les représentent. Mais Québec solidaire croit aussi que le syndicalisme, c'est une association qui doit refléter les préoccupations réelles des travailleurs. C'est un mouvement social important, c'est un mouvement de combat pour les droits, pour la justice. Et lorsqu'il arrive, parce que oui, ça arrive, que dans certains cas, des personnes se comportent bien plus en agent d'entreprise qu'en représentants des travailleurs, nous allons les dénoncer et ce sera clair. Mais cela ne reflète en rien notre opinion du syndicalisme en général, qui est absolument nécessaire », a indiqué Mme David.

Annick Desjardins, une avocate au Syndicat canadien de la fonction publique, aussi affilié à la FTQ, portera les couleurs de Québec solidaire dans Notre-Dame-de-Grâces, à l'ouest de Montréal. Quant à Jean Trudelle, professeur et ancien président de la Fédération nationale des enseignants du Québec, affiliée à la CSN, il tentera de remporter la circonscription de Rosemont.

Rosa Pires, une des fondatrices des Indépendantistes pour une laïcité inclusive, se présentera dans Verdun.

Commentaires sur la candidature d'Hélène David

Mme David a également commenté l'arrivée de sa sœur Hélène comme candidate du Parti libéral du Québec, en affirmant que les David ont toujours été très politisés. Selon elle, si le Québec a vu deux frères Johnson être péquiste et libéral, il pourrait s'accommoder de voir deux soeurs libérale et solidaire. 

PLUS:rc