NOUVELLES

Angleterre - Birmingham: le propriétaire hongkongais jugé coupable de blanchiment d'argent

03/03/2014 04:06 EST | Actualisé 02/05/2014 05:12 EDT

L'homme d'affaires hongkongais Carson Yeung, propriétaire de Birmingham City (2e division anglaise), a été reconnu coupable lundi de blanchiment d'argent, un délit passible de 7 ans de prison ferme.

Le tribunal de Hong Kong a ordonné son maintien en détention jusqu'au prononcé de la peine prévu vendredi dans ce procès sans lien avec son rôle à Birmingham.

Ancien coiffeur de stars, "Mr Yeung", 54 ans, a toujours démenti les accusations de blanchiment portant sur 720 millions de dollars de Hong Kong (522 millions d'euros) entre 2001 et 2007, multipliant les procédures pour empêcher la tenue de son procès.

"Voici un homme qui est prêt à mentir si nécessaire, il l'a déjà démontré", a lancé le juge Douglas Yau en désignant l'accusé en costume sombre, impassible à l'annonce du verdict.

Carson Yeung a été arrêté et inculpé de malversations à Hong Kong en juin 2011, deux ans après avoir pris le contrôle des "Blues" en acquérant un peu moins de 30% du capital du club anglais pour 81 millions de livres (98 millions d'euros).

Il a démissionné le mois dernier de tous ses mandats exécutifs au sein du club même s'il en reste l'actionnaire majoritaire.

Carson Yeung affirme avoir fait fortune en jouant en Bourse et au casino, et dans des investissements en Chine populaire.

Tout a commencé, selon lui, entre 1989 et 1994 avec ses cinq salons de coiffure haut de gamme à Hong Kong fréquentés par le gratin local, dont l'un au Peninsula Hotel, un des plus beaux palaces d'Asie.

Il affirme avoir ensuite investi en Bourse après la crise asiatique de 1998 et empoché 300 millions de dollars HK en un peu moins de dix ans.

Enfin, sa passion du jeu assouvie à Macao lui aurait rapporté 30 millions HKD entre 2004 et 2008.

Mais l'accusation a mis en lumière l'origine douteuse, sinon frauduleuse, d'une grande partie des fonds personnels de Carson Yeung avec de multiples transactions en liquide sur ses comptes.

D'importantes sommes étaient déposées puis retirées, sans que l'on puisse en déterminer ni l'origine ni la destination, démontrant selon le tribunal que les comptes de l'accusé servaient de "dépôt" provisoire.

Au total ce sont donc 720 millions HKD qui ont circulé sur les cinq comptes de Carson Yeung abondés "par des tiers inconnus sans contrepartie apparente", estiment l'accusation et les juges.

Ces sommes, soutiennent-ils, sont "plus de 300 fois le total des revenus salariaux combinés" de l'accusé et de son père, mis en cause mais décédé en 2012 avant le procès.

Birmingham City, vainqueur de la Coupe d'Angleterre 2011, avait été relégué à la fin de la même saison. L'équipe est actuellement 17e sur 24 en "Championship", la 2e division anglaise.

Selon Daniel Ivery, un blogueur de Birmingham qui doit prochainement publier un livre sur Carson Yeung, "une grande majorité des supporters de Birmingham City seront très heureux" d'apprendre sa condamnation.

"Beaucoup considèrent qu'il détruit le club", ajoute-t-il.

at/jom/gab/ig

PLUS:hp