NOUVELLES

Angleterre - Beckham était un choix de capitaine évident pour Eriksson

03/03/2014 09:32 EST | Actualisé 03/05/2014 05:12 EDT

Sven-Goran Eriksson, ancien sélectionneur suédois de l'équipe d'Angleterre (2001-2006), n'aurait jamais choisi à l'époque Sol Campbell comme capitaine, car David Beckham s'imposait à lui comme un choix évident, affirme-t-il lundi dans le quotidien Daily Telegraph, en réponse à l'ancien défenseur qui a accusé le fédération de racisme.

"Je suis persuadé que si j'avais été blanc, j'aurais été capitaine de l'Angleterre pendant plus de dix ans. C'est aussi simple que ça", déclare l'ancien joueur noir d'Arsenal, 39 ans, dans une biographie dont le Sunday Times a publié des extraits dimanche.

"Aucune chance. A mon époque, aucune chance, commente Eriksson, qui a souvent sélectionné Campbell en équipe nationale. Comme vous savez, depuis mon premier match jusqu'au dernier, j'ai eu David Beckham (comme capitaine, ndlr), et il n'y a jamais eu la moindre contestation à propos du capitanat dans l'équipe ou à la fédération".

Campbell, sélectionné à 73 reprises entre 1996 et 2007, a porté à trois reprises en amical le brassard, habituellement attribué à son époque à Alan Shearer, avant de l'être à Beckham par Eriksson, qui avait succédé à Kevin Keegan.

L'ancien directeur de la fédération David Davies, en fonction quand Campbell jouait, a nié dimanche que les responsables du football anglais aient alors exercé la moindre pression sur les sélectionneurs pour le choix du capitaine de l'équipe nationale.

Les affirmations de Campbell sont contestées aussi par Ian Wright, l'ancien attaquant d'Arsenal, noir lui aussi, 33 sélections entre 1991 et 1998 et qui a porté le maillot de l'Angleterre avec lui: "Je pense qu'il avait les compétences pour être capitaine. Mais pour être capitaine pendant dix ans? Je ne suis pas sûr, quand vous voyez quelques-uns des joueurs qu'on côtoyait à l'époque", a-t-il déclaré à la BBC Radio Five.

"Sol était plus qu'assez bon pour être capitaine, mais je pense personnellement qu'il y avait de meilleurs candidats à l'époque", a-t-il insisté.

Même analyse de la part de John Barnes, international noir des années 70-80, et qui avait été la cible en son temps de bananes en provenance des gradins: "Je ne crois pas qu'il aurait été capitaine pendant dix ans, parce que si vous considérez qui étaient les capitaines de l'époque, Tony Adams (qui portait le brassard à l'Euro 1996, ndlr) et ensuite Alan Shearer..."

jdg/ak/gv/el

PLUS:hp