NOUVELLES

Accusé du meurtre de sa petite amie, Pistorius arrive au tribunal

03/03/2014 03:01 EST | Actualisé 02/05/2014 05:12 EDT

Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius est arrivé lundi vers 09H50 (07H50 GMT) au tribunal de Pretoria où il devra répondre du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, qu'il a tuée le 14 février 2013.

Le début du procès, qui devait s'ouvrir à 10H00 (08H00), a pris du retard, dans l'attente de l'arrivée de la juge Tholozile Masipa.

Vêtu d'un costume sombre, cravate noire sur chemise blanche, Oscar Pistorius semblait nerveux lorsqu'il est entré dans la salle d'audience, tête baissée.

Son frère Carl, sa soeur Aimée et quelques autres de ses proches avaient pris place dans la salle d'audience bondée. Aucun signe n'a été échangé avec la famille de Reeva Steenkamp.

Pistorius s'est entretenu brièvement avec son avocat Barry Roux, avant de s'asseoir dos à la salle, sans échanger un regard avec sa famille.

L'athlète de 27 ans, double amputé, était devenu un héros sportif en courant le 400 m avec les valides aux jeux Olympiques de Londres en 2012.

Il risque une peine incompressible de vingt-cinq ans de prison.

Il a tué sa petite amie Reeva, un mannequin assez connu en Afrique du Sud qui avait 29 ans à l'époque, dans sa résidence sécurisée de la banlieue de Pretoria le 14 février 2013, l'abattant de quatre balles de 9 mm tirées à travers la porte des toilettes de sa salle de bain.

Cet amateur d'armes à feu, décrit par les médias comme paranoïaque, soutient la thèse de la méprise: il explique avoir pris sa compagne pour un cambrioleur caché dans les toilettes. Le Parquet estime qu'il s'agit d'un assassinat.

Son procès très médiatisé doit durer trois semaines et donner lieu à une bataille d'experts, la famille Pistorius s'étant entourée de ténors du barreau.

bur-liu/cpb/jlb

PLUS:hp