NOUVELLES

Un festival de blagues et Jared Leto lancent les 86e Oscars à Hollywood

02/03/2014 09:16 EST | Actualisé 02/05/2014 05:12 EDT

Un festival de blagues et un premier trophée pour l'acteur Jared Leto ont lancé dimanche la 86e cérémonie des Oscars, l'une des plus ouvertes des 20 dernières années, avec trois sérieux prétendants à la statuette de meilleur film.

Le premier trophée de la soirée - celui du meilleur second rôle - est allé à Jared Leto, 42 ans, pour son rôle poignant de transsexuelle séropositive dans "Dallas Buyers Club".

Dans un discours de remerciements militant et volontiers politique, l'acteur s'est adressé "à tous les rêveurs du monde, dans des lieux comme l'Ukraine et le Venezuela", actuellement en proie aux soubresauts politiques. "Je veux leur dire: nous sommes là (...) et nous pensons à vous".

Il a également salué sa famille. "Merci, maman de m'avoir appris à rêver", a-t-il lancé à sa mère, qui l'accompagnait avec son frère -- avec qui il forme le groupe de rock Thirty Seconds To Mars.

L'animatrice vedette de la télévision américaine, Ellen DeGeneres, a ouvert la soirée avec un festival de blagues, ironisant notamment sur la pluie, qui est tombée en abondance sur Los Angeles -- un événement pour une ville plus habituée au soleil.

"Ca a été dur pour nous. Il a plu. Merci pour vos prières", a-t-elle dit devant une salle hilare. Elle s'est également gentiment moquée de Jennifer Lawrence, qui a trébuché sur le tapis rouge, après sa célèbre chute de l'an dernier au moment de recevoir son Oscar.

"Si vous gagnez ce soir, je pense qu'on devrait vous apporter l'Oscar", a-t-elle dit.

Un peu plus tôt dans l'après-midi, la crème d'Hollywood a défilé sur le plus tapis rouge de la saison, déroulé sur le célèbre Hollywood Boulevard, et sous un ciel beaucoup plus clément que prévu.

Pharrell Williams en bermuda

Cate Blanchett, archi-favorite pour l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle de bourgeoise déchue dans "Blue Jasmine", s'est présentée dans une spectaculaire robe couleur chair Armani Privé parsemée de sequins, tandis que la robe plissée bleu ciel de la Mexicano-kenyane Lupita Nyong'o a conquis le tapis rouge.

L'actrice, qui a fêté ses 31 ans samedi et fait figure de favorite pour l'Oscar du second rôle, a expliqué que le bleu de sa robe lui "rappelait Nairobi".

Amy Adams a choisi un fourreau Gucci bleu, la Française Julie Delpy une robe plissée transparente gansée d'argent, tandis que Sally Hawkins s'est présentée dans une robe à broderies Valentino.

Chez les hommes, le chanteur Pharrell Williams (nommé pour la meilleure chanson) a fait son petit effet avec son bermuda Lanvin, tandis que Jared Leto, favori pour le trophée du second rôle, arborait une longue veste blanche et un noeud papillon rouge.

Neuf films ont été sélectionnés cette année pour la statuette du meilleur film, qui représentent "un champ très large de narrations", explique à l'AFP Cheryl Boone Isaacs, la présidente de l'Académie.

Sur les neuf films nommés, trois sont sortis du lot très tôt dans la saison: le drame sur l'esclavage "12 Years A Slave" (neuf nominations), l'odyssée intergalactique "Gravity" (nommé dix fois) et le thriller loufoque "American Bluff" (en lice dans dix catégories).

"12 Years A Slave" semble néanmoins avoir pris une longueur d'avance samedi, raflant cinq Spirit Awards -- les "Oscars" du cinéma indépendant -- dont ceux de meilleur film et meilleur réalisateur.

La cérémonie a aussi couronné les quatre interprètes qui font figure de favoris pour les Oscars: Cate Blanchett, Matthew McConaughey, Lupita Nyong'o et Jared Leto.

Leurs concurrents respectifs, aussi prestigieux soient-ils -- Leonardo DiCaprio, Bruce Dern, Meryl Streep, Sandra Bullock... -- auront beaucoup de mal à créer la surprise.

Le premier numéro musical de la soirée a été assuré par Pharrell Williams, qui a interprété en direct son tube "Happy", en lice pour l'Oscar de la meilleure chanson. Devraient notamment suivre Pink, U2 et Bette Midler.

"Je veux que le public passe un moment formidable, et qu'il apprécie le talent et le travail des professionnels du cinéma, qu'ils soient devant ou derrière la caméra", a affirmé à l'AFP la présidente de l'Académie des Arts et Sciences du Cinéma, Cheryl Boone Isaacs.

Parmi les archi-favoris de la soirée, on citera le Mexicain Alfonso Cuaron pour la réalisation ("Gravity"), "La reine de neiges" de Disney (film d'animation) et "La Grande Bellezza" de Paolo Sorrentino (film étranger), qui avouait vendredi à l'AFP considérer l'Oscar comme "un rêve impossible".

Plusieurs Français essaieront de se faire une place au palmarès: Julie Delpy (scénario adapté), Alexandre Desplat (musique originale), Philippe Le Sourd et Bruno Delbonnel (photographie), ainsi que le film d'animation "Ernest et Célestine" et les courts-métrages "Mr Hublot" et "Avant que de tout perdre".

rr/jca

PLUS:hp