NOUVELLES

Ukraine: manifestations à Varsovie, Berlin, Londres contre l'intervention russe en Crimée

02/03/2014 12:02 EST | Actualisé 02/05/2014 05:12 EDT

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dimanche devant les ambassades de Russie à Varsovie, à Berlin et à Londres pour protester contre l'intervention russe en Crimée.

A Varsovie, les manifestants, agitant des drapeaux polonais, ukrainiens, européens et bélarusses, ont brandi des pancartes comparant le chef de l'Etat russe Vladimir Poutine à Hitler ou Staline.

Ils ont crié: "Touchez pas à l'Ukraine", "Touchez pas à la Crimée", "l'Ukraine libre".

Selon la police berlinoise, jusqu'à 400 personnes ont manifesté pacifiquement devant l'immense ambassade russe, située en plein coeur de Berlin, sur la grande avenue 'Unter den Linden', agitant des drapeaux ukrainiens.

Une dizaine de personnes se sont allongées devant une affiche rappelant les interventions russes qui ont eu lieu par le passé et s'interrogeant sur celle éventuellement à venir: "RDA 1953, Hongrie 1956, Tchécoslovaquie 1968, Afghanistan 1979, Géorgie 2008, Ukraine en 2014?"

A Londres, quelques centaines de manifestants, contenus derrière des barrières, face à l'ambassade russe, dans l'ouest de Londres, à Kensington Palace Gardens ont brandi des drapeaux ukrainiens et syriens et des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : "Pas de Guerre", "Libérez l'Ukraine", "Poutine, Touche pas à l'Ukraine", "Il faut Agir, Poutine n'écoute pas" ou "Poutine, marchand de guerre".

Certains criaient "Poutine est un meurtrier" ou "arrêtez l'occupation".

Aucun débordement n'a eu lieu, selon la police.

La Pologne, très active pour sensibiliser à la question ukrainienne, a demandé samedi soir la convocation d'urgence du Conseil de l'Atlantique Nord, se sentant menacée par l'intervention armée potentielle de la Russie en Ukraine voisine.

bur-sw-mc-clp/bir

PLUS:hp