NOUVELLES

Le Comité paralympique canadien préoccupé par l'Ukraine

02/03/2014 08:17 EST | Actualisé 02/05/2014 05:12 EDT

Les athlètes paralympiques du Canada font leur arrivée à Sotchi alors que la crise s'aggrave avec l'intervention russe en Ukraine.

Martin Richard, porte-parole du Comité paralympique canadien, a indiqué dimanche que son organisation continue de suivre de près la situation, mais qu'elle ne compte pas se retirer des Jeux pour le moment.

« La sécurité de notre équipe prime avant tout et nous continuons de surveiller la situation en Ukraine et de travailler de très près avec les responsables gouvernementaux », a dit Richard par courriel, dimanche.

Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, a aussi affirmé que le Canada ne retirera pas ses athlètes des Jeux de Sotchi. Il a soutenu qu'ils n'avaient pas à écoper de l'intervention russe.

Les troupes russes ont déployé un contingent en Ukraine et l'armée s'est installée dans la péninsule de Crimée, à l'ouest de Sotchi, le long de la mer Noire. Sotchi est située à seulement 475 kilomètres de la capitale régionale de Crimée, Simferopol.

Les mesures entreprises par la Russie pourraient transgresser la trêve olympique. Celle-ci, déterminée par une résolution des Nations unies, appelle les parties dans un conflit à cesser les hostilités durant les événements olympiques.

Le Comité paralympique international a exprimé le souhait que la situation puisse se régler de manière pacifique.

Par ailleurs, la flamme des Jeux paralympiques a été allumée, samedi, lors d'une cérémonie tenue à Saint-Pétersbourg. La flamme a ensuite amorcé un périple de dix jours jusqu'à Sotchi pour la cérémonie d'ouverture, qui aura lieu vendredi.

Les Jeux paralympiques doivent se tenir du 7 au 16 mars prochain.

PLUS:rc