NOUVELLES

Des opposants au projet Keystone XL arrêtés à Washington

02/03/2014 06:11 EST | Actualisé 02/05/2014 05:12 EDT

Des dizaines de personnes manifestant contre le projet Keystone XL ont été arrêtées dimanche, alors qu'ils s'apprêtaient à se menotter aux clôtures de la Maison-Blanche.

Ils exigeaient que les États-Unis renoncent à ce projet de pipeline controversé.

Sur des pancartes brandies par les jeunes manifestants, on pouvait y lire : « Il n'y a pas de plan B » et « Columbia dit non au pétrole », en référence à la fameuse université new-yorkaise.

Un autre groupe s'est étendu sur des bâches de plastique noir sur l'avenue Pennsylvania, donnant l'illusion d'une nappe de pétrole.

Selon les organisateurs, les quelque 1000 protestataires étaient prêts à être arrêtés afin de défendre leur cause.

Le projet Keystone XL impliquerait la création d'un pipeline pour relier les sables bitumineux de l'Alberta aux raffineries américaines situées sur la côte du golfe de Mexique.

Plusieurs agences gouvernementales étudient le projet, mais c'est le président Barack Obama qui aura le dernier mot.

Ce dernier devrait d'ailleurs trancher bientôt.

PLUS:rc