NOUVELLES

Ukraine: Obama met en garde Poutine, l'appelle à replier ses forces

01/03/2014 05:34 EST | Actualisé 01/05/2014 05:12 EDT

Le président des Etats-Unis Barack Obama a appelé samedi son homologue Vladimir Poutine à replier les forces russes dans leurs bases de Crimée et l'a mis en garde contre un isolement croissant international s'il persistait à intervenir en Ukraine.

Lors d'un appel téléphonique de 90 minutes, M. Obama a affirmé à M. Poutine qu'il avait violé la loi internationale en déployant des troupes russes en Ukraine, et l'a exhorté à discuter pacifiquement avec les autorités de Kiev de ses inquiétudes sur le traitement des russophones dans le pays, a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué au ton extrêmement ferme.

Les mouvements de troupes russes en Ukraine constituent une "claire violation de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine, ce qui est une infraction à la loi internationale, dont les obligations de la Russie au terme de la charte de l'ONU", a déclaré M. Obama à M. Poutine, selon la présidence américaine. "Les Etats-Unis condamnent l'intervention russe en territoire ukrainien".

En outre, "les Etats-Unis appellent la Russie à faire baisser les tensions en repliant ses forces dans leurs bases de Crimée et à s'abstenir de toute interférence ailleurs en Ukraine".

Washington a affirmé "reconnaître les liens historiques et culturels solides entre la Russie et l'Ukraine, et la nécessité de protéger les droits des russophones et des minorités" dans ce pays.

De même source, "le président Obama a dit au président Poutine que si la Russie avait des inquiétudes au sujet du traitement des russophones et des minorités en Ukraine, la façon appropriée de les traiter était de s'adresser directement au gouvernement ukrainien".

M. Obama a également demandé le lancement d'un "dialogue entre la Russie et le gouvernement ukrainien, avec une assistance internationale si nécessaire. Les Etats-Unis sont prêts à y participer".

Enfin, M. Obama "a dit clairement que la poursuite des violations de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine par la Russie aurait des conséquences négatives sur la place de la Russie au sein de la communauté internationale", selon la Maison Blanche.

"Dans les heures et les jours à venir, les Etats-Unis mèneront des consultations en urgence avec leurs alliés et partenaires au Conseil de sécurité de l'ONU" et autres instances internationales, selon la même source.

Dans l'intervalle, "les Etats-Unis vont suspendre leur participation aux rencontres préparatoires du sommet du G8", prévu en juin à Sotchi en Russie, a précisé l'exécutif américain, confirmant une possibilité évoquée dès vendredi par un haut responsable à Washington.

"La poursuite de la violation de la loi internationale par la Russie mènera à un plus grand isolement politique et économique", a prévenu la Maison Blanche.

tq/sam

PLUS:hp