NOUVELLES

Crimée: l'Ukraine refuse de répondre militairement à la "provocation" russe (PM ukrainien)

01/03/2014 03:19 EST | Actualisé 30/04/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre Arseni Iatseniouk a affirmé samedi que l'Ukraine avait refusé de répondre "par la force" à la "provocation" russe consistant à déployer des militaires russes sur le territoire de la république autonome de Crimée.

"La présence inadéquate des militaires russes en Crimée est une provocation", mais "les tentatives de faire réagir l'Ukraine par la force ont échoué", a déclaré M. Iatseniouk en ouvrant un conseil des ministres.

Kiev dénonce une "invasion armée russe" en Crimée, péninsule russophone du sud du pays, en proie à des tensions séparatistes et qui abrite la flotte russe de la mer Noire.

L'accord avec Moscou sur le statut de la flotte de la mer Noire est "violé", a jugé le ministre des Affaires étrangères Andriï Dechtchitsa, rappelant que la Russie devait prévenir l'Ukraine à l'avance des mouvements de ses troupes et véhicules dans la péninsule.

Et le ministre de la Défense Igor Peniouk a jugé que la Russie avait augmenté de 6.000 hommes son contingent en Crimée.

neo-thm/pt

PLUS:hp