NOUVELLES

Suisse : net recul en 2013 des exportations d'armements

28/02/2014 05:39 EST | Actualisé 30/04/2014 05:12 EDT

Les exportations suisses d'armement et de matériel de guerre ont reculé en 2013 de 34% pour atteindre 461,2 millions de francs suisses, selon un communiqué publié vendredi par le secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) à Berne.

Ces exportations, à destination de 71 pays, représentent une part infime du commerce extérieur de la Suisse, soit 0,22%.

Comme en 2012, l'Allemagne a été le plus gros client (123,5 millions CHF), suivie par l'Italie (58,9 M), les Etats-Unis (43,8 M), la Grande-Bretagne (38,1 M) et la France (27,5 M).

34,4% des exportations étaient des munitions et composants pour armes.

Les statistiques suisses publiées vendredi prennent en compte toutes les exportations d'armes, y compris les pistolets et armes de poing destinées à la police, a indiqué à l'AFP un porte-parole du Seco.

Les exportations d'armes et de matériel de guerre sont soumises à autorisation en Suisse.

En 2013, la Suisse a refusé de donner une autorisation d'exportation à quatre pays du Moyen-Orient.

Le nom de ces pays n'a pas été publié.

"Le refus portait sur des armes légères et de petit calibre et sur leurs accessoires", indique le Seco, en précisant que la décision était liée "à la situation des droits de l'homme dans le pays de destination".

La Suisse a par ailleurs décidé de refuser les exportations d'armes et de matériel de guerre vers l'Ukraine, depuis quelques semaines.

mnb/pjt/ide

PLUS:hp