NOUVELLES

Le Vietnam restreint l'utilisation du bitcoin

28/02/2014 02:46 EST | Actualisé 29/04/2014 05:12 EDT

Le Vietnam a interdit à ses banques d'utiliser le bitcoin, notant que la monnaie virtuelle, dont la valeur a récemment plongé, n'était pas reconnue comme monnaie valide dans le pays communiste.

Le bitcoin, créé en 2009 à partir d'un codage informatique crypté, permet d'échanger des biens et services sur internet. La monnaie virtuelle n'est régie par aucune banque centrale ni aucun gouvernement.

"La possession, l'échange et l'utilisation du bitcoin et d'autres monnaies virtuelles comme actif comportent des risques potentiels pour les utilisateurs", a insisté la Banque centrale du Vietnam (BCV) dans un communiqué publié jeudi soir.

La Banque a ainsi mis en garde contre tout investissement dans le bitcoin ou son utilisation pour des transactions, précisant avoir été forcée à prendre position après avoir remarqué une hausse de son utilisation.

La monnaie n'est pas très répandue au Vietnam, mais la communauté bitcoin y serait en pleine expansion.

"Les gens pensent que le bitcoin va prendre de la valeur à l'avenir, alors ils ont tendance à stocker des bitcoins comme ils le font pour l'or", a expliqué Le Huy Hoa, membre d'un forum bitcoin au Vietnam, cité par le journal en ligne Vietnam Net.

Le bitcoin ne valait lors de son lancement que quelques centimes d'euros ou de dollars. L'an dernier, il a culminé à plus de 1.000 dollars pour 1 bitcoin, mais il s'est effondré en février à moins de 600 dollars.

La dégringolade a été provoquée par la fermeture de la plateforme d'échanges japonaise MtGox.

Au Vietnam, un bitcoin s'échange à quelque six millions de dongs (300 dollars), contre environ 1.000 dollars le mois dernier, selon VietnamNet.

D'autres pays, comme la Russie et la Chine, ont imposé des restrictions à l'utilisation du bitcoin.

tmh/ceb/ltl/abd/pt

PLUS:hp