NOUVELLES

Le Turkménistan, pays reclus, hôte d'une étape de la coupe du monde de planche à voile

28/02/2014 06:09 EST | Actualisé 30/04/2014 05:12 EDT

Le Turkménistan, l'un des pays les plus fermés au monde, accueillera en juillet une étape de la coupe du monde de planche à voile, a annoncé vendredi le quotidien officiel de cette ancienne république soviétique d'Asie centrale.

Une des neuf étapes de la coupe du monde se déroulera du 1er au 6 juillet au bord de la mer Caspienne, dans la station balnéaire d'Avaza, dans le nord-ouest du Turkménistan, précise le journal Neitralny Turkmenistan.

L'étape turkmène aura lieu après celle de Margarita (Venezuela) et précédera celle de Grande Canarie, selon le calendrier de l'Association des véliplanchistes professionnels (PWA).

Le contrat pour le déroulement de l'étape à Avaza a été conclu entre PWA et la société turque Polimeks, un investisseur très actif dans le secteur de la construction au Turkménistan, où le groupe de BTP français Bouygues est aussi très présent.

"Une centaine de sportifs de plus 40 pays, ainsi que des médias internationaux sont attendus", selon Neitralny Turkmenistan.

"Les reportages en direct, y compris sur internet sont prévus", ajoute le quotidien.

Le Turkménistan est un choix inattendu pour la coupe du monde de planche à voile.

Le président Gourbangouly Berdymoukhamedov, arrivé au pouvoir en 2006 après la mort du dictateur Saparmourat Niazov qui avait fait du Turkménistan l'un des pays les plus reclus au monde, a été réélu en février 2012 avec 97% des voix.

Il a démantelé les aspects les plus outrés du culte imposé par son prédécesseur, supprimant notamment le calendrier qui glorifiait les membres de sa famille et autorisant le cinéma, l'opéra et le théâtre, et a officiellement supprimé en 2012 le système du parti unique.

Ses détracteurs affirment toutefois que le Turkménistan, courtisé par la Chine et l'Occident pour ses immenses réserves de gaz, a fait peu de progrès depuis son accession au pouvoir.

al-sjw-ml/bfi/dhe

PLUS:hp