NOUVELLES

Le tir de missiles Scud par la Corée du Nord viole les résolutions de l'ONU (Pentagone)

28/02/2014 11:21 EST | Actualisé 30/04/2014 05:12 EDT

Le tir d'essai en mer de quatre missiles de courte portée de type Scud effectué par la Corée du Nord jeudi viole les résolutions de l'ONU lui interdisant les tirs de missiles balistiques, a affirmé vendredi le Pentagone.

Un porte-parole de l'armée américaine, le colonel Steven Warren, avait affirmé jeudi que Pyongyang était autorisé par la communauté internationale à mener des essais de ce type, qu'elle menait "assez régulièrement".

"Hier, j'ai indiqué par erreur que les résolutions (du conseil de sécurité de l'ONU) permettaient à la Corée du Nord de tirer des missiles Scud. Ce n'est pas le cas", a déclaré vendredi le colonel Warren dans un communiqué.

"Les résolutions 1718 et 1874 du conseil de sécurité interdisent à la Corée du Nord de lancer tout missile balistique, et cela inclut les Scuds", a-t-il fait valoir.

Ces résolutions avaient été adoptées à l'unanimité du Conseil en 2006 et 2009 après des essais nucléaires nord-coréens.

Les missiles tirés jeudi depuis la côte orientale de la Corée du Nord en direction de la mer avaient une portée de 200 kilomètres. Ils sont intervenus quelques jours après le début de manoeuvres militaires américano-sud-coréennes.

"Avec les manoeuvres en cours, nous voyons ces tirs comme un acte calculé de provocation", a déclaré à la presse le porte-parole du ministère de la Défense, Kim Min-Seok.

Le porte-parole du Pentagone a de son côté réitéré que Pyongyang devait "éviter de mener des actions qui aggravent les tensions et respecter ses obligations et engagements internationaux".

mra-ddl/bdx

PLUS:hp