NOUVELLES

Démission à la Commission jeunesse du Parti libéral

28/02/2014 04:11 EST | Actualisé 29/04/2014 05:12 EDT

À quelques jours du déclenchement probable d'élections au Québec, le Parti libéral se serait certainement passé de la critique du représentant régional des jeunes libéraux.

Dave Lapointe vient de remettre sa démission. Il estime que Philippe Couillard manque d'idées et de charisme et qu'il n'est pas l'homme de la situation. Selon le jeune militant, le chef mène le parti tout droit vers une défaite.

Lors du congrès à la direction du parti, il dit avoir subi de fortes pressions pour voter pour Philippe Couillard, sans quoi, on lui refusait une place à titre de délégué. Le jeune homme de 21 ans s'en est plaint à la présidente de la Commission jeunesse.

« Je lui ai expliqué que j'ai pas aimé être obligé de porter son chandail et de faire semblant que je votais pour lui à la course à la chefferie », explique-t-il.

Dave Lapointe soutient avoir été choqué par les façons de faire du chef libéral lorsqu'il a expulsé Fatima Houda-Pepin et Henri-François Gautrin.

Le jeune homme n'a pas l'intention de demeurer inactif bien longtemps. Il envisage de joindre les rangs du Parti libéral du Canada prochainement.

Réactions

Questionné vendredi après-midi, Philippe Couillard a invité Dave Lapointe à continuer de militer au sein du Parti libéral.

Le futur candidat dans Dubuc, Serge Simard, s'est dit surpris par cette démission, mais il soutient que Dave Lapointe a droit à son opinion.

Serge Simard rappelle que Philippe Couillard a été choisi par l'ensemble des associations libérales de la région. Il ne croit pas que la sortie du jeune homme puisse nuire au parti dans le cadre d'une campagne électorale.

La Commission jeunesse a refusé de commenter le départ du représentant du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

PLUS:rc