NOUVELLES

Crimée: Merkel demande de "la retenue" lors d'un entretien avec Poutine

28/02/2014 12:57 EST | Actualisé 30/04/2014 05:12 EDT

La chancelière Angela Merkel a appelé à éviter "tout pas pouvant contribuer à aggraver la situation" en Ukraine et à "la retenue" en Crimée, dans un entretien téléphonique avec le Président russe Vladimir Poutine, a indiqué le porte-parole du gouvernement allemand.

"La chancelière a exprimé son inquiétude quant à une déstabilisation (de l'Ukraine). Tout pas pouvant contribuer à aggraver la situation doit être évité", a-t-elle déclaré, selon le communiqué de Steffen Seibert, son porte-parole.

"Au sujet de la Crimée, elle a également appelé à la retenue", a-t-il ajouté.

Cette région du sud de l'Ukraine est en proie aux velléités séparatistes des partisans d'un rattachement de la Crimée à la Russie. Ceux-ci se sont déployés aux abords de bâtiments publics, dont deux aéroports et la représentation locale du président ukrainien.

Les "offres des organisations internationales pour résoudre les différends et pour intensifier le dialogue, doivent être utilisées", a également plaidé Mme Merkel lors de cette discussion.

Mme Merkel et M. Poutine ont convenu de rester en contact étroit au sujet de l'Ukraine.

hap/ih

PLUS:hp